Ecoutez Radio Sputnik
    Les hauteurs du Golan, image d'illustration

    Parlementaire iranien: la libération du Golan possible avec «l'effort des Syriens»

    © AFP 2018 Jalaa Marey
    International
    URL courte
    19715

    L’effort des Syriens qui a été démontré lors de la libération de Quneitra peut conduire ce peuple à la libération des hauteurs du Golan, est persuadé un parlementaire iranien.

    Le parlementaire iranien Hossein Amir-Abdollahian a félicité dimanche le peuple syrien pour sa victoire sur les radicaux dans la ville de Quneitra, dans le sud-ouest du pays, et a exprimé sa confiance dans le fait que les hauteurs du Golan, disputés par Damas et Tel Aviv, pourraient également être libérées grâce à l’«effort des Syriens».

    «Félicitations au peuple de Syrie, aux forces armées et au Président pour la libération de la ville de Quneitra des griffes des terroristes du Front Al-Nosra*. Cette victoire signifie que la libération des hauteurs du Golan occupé est également possible avec l'effort des Syriens», a déclaré le législateur, cité par l'agence de presse iranienne ISNA.

    Rappelons que poursuivant son avancée dans le sud-ouest du pays, l’Armée arabe syrienne a élevé le drapeau national vendredi sur la place centrale de la ville de Quneitra, la capitale du gouvernorat éponyme, frontalier d’Israël.

    Israël occupe depuis 1967 quelque 1.200 km2 du plateau du Golan qui appartenait entièrement à la Syrie avant la guerre des Six Jours. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant unilatéralement la souveraineté de l'État hébreu sur ce territoire. Le Conseil de sécurité de l'Onu a qualifié cette annexion d'illégale par sa résolution 497 adoptée le 17 décembre 1981. Environ 510 km2 du plateau du Golan restent sous le contrôle du gouvernement syrien.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Damas pourrait reprendre le contrôle du plateau du Golan, selon un ex-général syrien
    Poutine appelle à régler le problème du Golan après la défaite des terroristes en Syrie
    Défense israélienne: la restauration du pouvoir d’Assad rendra le front syrien plus calme
    Tags:
    occupation, libération, armée gouvernementale syrienne, Iran, Hauteurs du Golan, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik