Ecoutez Radio Sputnik
    Alger

    Plus de 80% des Algériens seraient prêts à s'expatrier pour un emploi, selon un sondage

    CC BY-SA 3.0 / Mehnimalik / Monument aux martyrs de la Guerre d'Algérie
    International
    URL courte
    19218

    Bien que l’Algérie devienne de plus en plus attractive aux yeux de spécialistes internationaux, quelque 84% de ses habitants se disent prêts à s’expatrier pour des raisons professionnelles, y compris pour acquérir de l’expérience et profiter de meilleures opportunités de carrière, révèlent les résultats d’une enquête.

    Près de 84% des ressortissants algériens sont prêts à s’expatrier pour un emploi, relate le HuffPost Algérie, se référant à une étude effectuée par le cabinet international de conseil en stratégie, Boston Consulting Group (BCG).

    D’après cette étude, d’un côté, l’Algérie attire de plus en plus de talents étrangers: en 2018 elle est passée à la 83e place dans un classement de 197 pays sur l’attractivité des talents et des cadres internationaux, tandis qu’en 2014 elle ne figurait qu’au 114e rang.

    Mais de l’autre, la majorité des ressortissants de ce pays sont prêts à s’expatrier pour des raisons de travail. Leurs pays de prédilection du point de vue professionnel sont également listés: il s’agit du Canada, de la France, de l’Allemagne, des Émirats arabes unis, du Royaume-Uni et de la Belgique.

    Dans ces pays, ils souhaitent acquérir de l’expérience, profiter de meilleures opportunités de carrière, élargir leur expérience personnelle et profiter d’un meilleur niveau de vie, est-il indiqué.

    Les résultats de ce sondage sont basés sur une étude menée auprès de personnes âgées de 27 à 37 ans, dont 71% sont des hommes.

    Lire aussi:

    Quand la Chine remplit le vide du «net recul» de la coopération économique algérofrançaise
    Macron pourrait-il donner un nouveau souffle aux relations algéro-françaises?
    Entre la Russie et l’Algérie, un partenariat stratégique prometteur
    Tags:
    études, spécialistes, expatriés, travail, sondage, Algérie, Canada, Belgique, France, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik