Ecoutez Radio Sputnik
    Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan voudrait que la Turquie fasse partie des Brics

    © REUTERS / Mike Hutchings
    International
    URL courte
    2511312

    Rencontrant les dirigeants du groupe en marge du sommet qui s’est tenu en Afrique du Sud, le Président turc les a appelés à admettre son pays au sein des Brics.

    Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé les dirigeants des Brics à autoriser son pays à rejoindre ce groupe formé par cinq États, à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, informe le Hürriyet Daily News.

    «J’ai dit que si vous nous admettez au sein de l’alliance, le bloc portera le nom de Bricst», a déclaré le dirigeant turc aux journalistes, ajoutant que sa proposition avait été «chaleureusement accueillie» par les cinq dirigeants lors d’une rencontre en marge du sommet à Johannesbourg.

    «Avec ces cinq pays, nous sommes membres du G20 et je voudrais qu’ils entreprennent les mesures nécessaires pour nous accueillir et pour que nous occupions notre place au sein des Brics», a encore précisé Erdogan.

    Le sommet des Brics s’est déroulé du 26 au 27 juillet à Johannesbourg, en Afrique du Sud. Lors de cette rencontre, les dirigeants ont signé une déclaration à l’issue des 10 ans de cette organisation.

    Lire aussi:

    Poutine et Erdogan se rencontreront à Téhéran le 7 septembre prochain
    L'adhésion de la Turquie aux Brics pourrait provoquer un «choc géopolitique»
    Le rôle des BRICS et de la Russie dans le monde vu par Vladimir Poutine
    Tags:
    adhésion, BRICS, G20, Recep Tayyip Erdogan, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik