Ecoutez Radio Sputnik
    Mohammed VI

    Maroc: le roi appelle son gouvernement à s’attaquer aux problèmes socio-économiques

    © AP Photo / Christophe Ena
    International
    URL courte
    658

    Sur fond d’inégalités sociales et territoriales qui pèsent lourd sur le peuple marocain, le roi Mohamed VI a appelé le gouvernement à s’attaquer davantage aux problèmes socio-économiques du pays. De même, il a exhorté le gouvernement marocain à prendre des «mesures d’urgence», notamment en matière de santé et d’éducation.

    Alors que le Maroc est marqué par de fortes inégalités sociales et territoriales avec un taux du chômage élevé, notamment parmi les jeunes, le roi Mohamed VI s'est adressé au gouvernement du pays en leur demandant plus de justice sociale, rapportent les médias.

    «Malgré les réalisations accomplies […] j'ai le sentiment que quelque chose continue à nous faire défaut en matière sociale», a déclaré le souverain marocain à l'occasion d'un discours télévisé, à Al Hoceima, tenu le dimanche le 29 juillet.

    Priant le gouvernement de prendre des «mesures d'urgence», en particulier en matière de santé et d'éducation, Mohammed VI a particulièrement visé les programmes de soutien et de protection sociale qui «empiètent les uns sur les autres, pèchent par manque de cohérence et ne parviennent pas à cibler les catégories effectivement éligibles».

    Il a ainsi demandé l'accélération de la mise en place «d'un système national d'enregistrement des familles qui pourront bénéficier des programmes d'appui social», appelant les ministres à «entreprendre une restructuration globale et profonde» des programmes existants.

    «J'accorde une importance particulière et un intérêt réel aux questions sociales — aussi bien en tant que Roi que comme individu», a conclu le souverain marocain, cité par l'agence Reuters.

    En 2017, le Maroc a été classé 123e sur 188 pays au titre de l'indice de développement humain. De nombreuses manifestations dénonçant les conditions sociales difficiles ont secoué le pays au cours de deux dernières années.

    La recherche d'un «nouveau modèle de développement» est devenue depuis ces derniers mois l'objectif des pouvoirs publics.

    Le discours du 29 juillet a été prononcé dans la ville d'Al-Hoceïma, au nord du Maroc, théâtre d'un mouvement de protestation aux revendications sociales et économiques qui a agité le pays ces deux dernières années.

    Lire aussi:

    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine
    Tags:
    gouvernement, réformes, politique, économie, roi Mohammed VI du Maroc, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik