Ecoutez Radio Sputnik
    Abdelaziz Bouteflika

    Alger-Rabat: encore un message de félicitations de Bouteflika à Mohammed VI

    © AP Photo / Sidali Djarboub
    International
    URL courte
    294

    Le chef de l’État algérien Abdelaziz Bouteflika a adressé encore une fois, le 29 juillet, un message de félicitations au roi du Maroc Mohammed VI à l’occasion de la fête du trône. Dans son troisième message de cette année, le Président algérien a réaffirmé sa détermination à renforcer les relations entre les deux États.

    A l'occasion de la fête du trône au Maroc (célébrant la date de l'accession du roi au trône), le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a envoyé, le 29 juillet, un autre message de félicitations au souverain marocain Mohammed VI, lui souhaitant bonne santé et succès dans la direction de son pays, tout en lui réaffirmant son engagement à renforcer les relations de bon voisinage et de fraternité entre les deux pays.

    «Cet heureux évènement m'offre l'opportunité de réitérer ma détermination à œuvrer de concert avec vous au raffermissement des liens de fraternité, de solidarité et de bon voisinage unissant nos deux pays et à la promotion de nos relations à la hauteur des aspirations des peuples de la région au progrès, au bien être, à la sécurité et à la stabilité», a écrit M.Bouteflika dans son message, selon l'Algérie Presse Service dans son édition du même jour.

    A l'occasion du 56e anniversaire de la fête de l'indépendance algérienne, le roi du Maroc Mohammed VI a envoyé le 5 juillet un message de félicitations au Président Algérien Abdelaziz Bouteflika, lui souhaitant bonne santé et prospérité et au peuple algérien plus d'acquis sur la voie du développement sous sa direction éclairée, selon le journal El Bilad.

    «La célébration de cette glorieuse fête, par notre pays frère l'Algérie, est une occasion de se remémorer les liens forts de fraternité qui lient nos deux peuples, tout ce qu'ils partagent comme valeurs historiques et civilisationnelles et leur vœu de bâtir un avenir commun tirant sa force des valeurs de solidarité et d'entraide qui ont marqué leur lutte héroïque pour la liberté et l'indépendance».

    Ce message du souverain marocain intervient seulement deux jours après une interview donnée le 3 juillet par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du royaume, Nasser Bourita, à la chaîne France 24 où il accusait l'Algérie d'être derrière la création du conflit du Sahara occidental et responsable du blocage empêchant sa résolution rapide.

    A propos de la résolution du conflit, le diplomate a affirmé qu'«il y a une reconnaissance sur le fait que d'autres parties ont un rôle important (…) et que pour nous [le Maroc, ndlr] l'acteur principal dans ce dossier est l'Algérie». «Si l'on veut trouver une solution à ce problème, il faut que cette partie [l'Algérie, ndlr] s'implique autant qu'elle a contribué à le créer».

    «L'Algérie soutient le principe d'autodétermination et les droits légitimes du peuple sahraoui», a déclaré Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères algérien, en visite de trois jours en France les 9, 10 et 11 avril 2018, dans un entretien accordé à la chaîne d'information France24. Le ministre a aussi affirmé que l'Algérie ne «s'impliquera» pas directement dans les négociations entre le Maroc et le Front Polisario, car elles ne concernaient que les deux parties au conflit.

    «Le Maroc affirme que c'est une affaire entre l'Algérie et le Maroc, ce n'est pas le cas, c'est une affaire entre le Maroc et le peuple sahraoui, et entre le Maroc et les décisions des Nations unies», a déclaré le diplomate, en soulignant que «la négociation sur le fond s'est toujours faite entre des représentants du Front Polisario et du Maroc, cela ne changera pas».

    Lire aussi:

    Alger-Rabat: message de Mohammed VI à Bouteflika après l’attaque de Bourita, que retenir?
    L’Algérie en dehors des négociations pour la résolution du conflit au Sahara occidental
    Le Polisario s’exprime sur «les conditions préalables» marocaines aux négociations
    Tags:
    relations bilatérales, message de salutation, relations diplomatiques, message de félicitations, Abdelkader Messahel, Nasser Bourita, roi Mohammed VI du Maroc, Abdelaziz Bouteflika, Algérie, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik