International
URL courte
42254
S'abonner

Un député du parlement letton a estimé que le découpage de la Russie en enclaves ethniques permettrait d’éviter tout conflit sur le territoire européen.

Le député de la Saeima (parlement letton) Aleksandrs Kiršteins a proposé une solution surprenante pour définitivement mettre fin à tous les conflits sur le continent européen: d’après le parlementaire, pour y parvenir, il est nécessaire de diviser la Russie en plusieurs parties en se basant sur les critères ethniques.

«C’est seulement après que la Russie se sera disloquée en petits pays en se basant sur les critères ethniques que les conflits militaires cesseront et que la paix s’installera en Europe pour de longues années», a écrit M.Kiršteins sur son compte Twitter.

Par le passé, le député avait estimé qu’il n’existait que deux méthodes possibles pour bâtir des relations avec la Russie: «soit lécher ses bottes, soit frapper toujours droit au museau».

L’élite politique lettone est réputée pour son hostilité envers les autorités de Moscou qu’elle accuse en permanence de vouloir envahir ce pays balte. Ainsi, fin juin dernier, la Présidente Dalia Grybauskaitė a estimé que la probabilité d’une invasion russe en Lettonie était «élevée». La Russie pour sa part dément toujours toute ambition territoriale dans la région.

En réaction aux propos de M.Kiršteins, le député européen letton Miroslav Mitrofanov a déclaré à RT que certaines forces politiques en Europe de l'Est estiment qu'un éventuel affaiblissement de la Russie permettrait de la transformer en une sorte de «colonie», «à l'instar de ce qu'on a fait de l'Ukraine».

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Tags:
invasion, conflit, Russes, Saeima (parlement unicaméral de Lettonie), Aleksandrs Kiršteins, Dalia Grybauskaitė, Europe de l'Est, Lettonie, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook