Ecoutez Radio Sputnik
    Coupe du Monde de football

    Mondial 2030: au lieu d’Alger et Tunis, Rabat choisirait une candidature unie avec…

    © Sputnik . Alexey Filippov
    International
    URL courte
    16925

    L’idée d’une candidature maghrébine commune pour l’organisation de la Coupe du Monde de football 2030 pourrait finalement ne pas voir le jour. En effet, malgré l’insistance d’Alger sur l’idée d’un dossier maghrébin commun, des médias marocains ont indiqué que Rabat envisagerait sérieusement une candidature unie avec Madrid et Lisbonne.

    Le rêve que nourrissent les peuples du Maghreb de voir la Coupe du Monde de football 2030 organisée conjointement par l'Algérie, le Maroc et la Tunisie vient de subir une petite douche froide.

    En effet, lors de son intervention le 24 juillet au forum organisé par la Maghreb Arabe Presse (MAP), Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), tout en affirmant que le Maroc était candidat à l'organisation du Mondial 2030, a néanmoins laissé planer le doute quant à une candidature maghrébine commune. «Le Maroc postule pour l'organisation du Mondial 2030, c'est un fait. Mais on ne sait pas s'il y aura une candidature à trois avec les pays du Maghreb ou d'autres pays. Cela se décidera politiquement», a déclaré le responsable cité par le site d'information Les Infos.ma.

    Certains médias marocains ont souligné que Rabat envisagerait sérieusement l'option d'une candidature commune avec l'Espagne et le Portugal, deux pays ayant échoué devant la candidature russe pour l'organisation de la Coupe du Monde 2018.

    Or, le 26 juillet, en marge de la 3e édition des Jeux africains de la jeunesse 2018, organisés à Alger du 18 au 28 juillet, le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports Mohamed Hattab a réitéré la disposition de son pays à présenter un dossier conjoint avec le Maroc et la Tunisie pour l'organisation de la Coupe du Monde 2030.

    «Je réitère la disposition de l'Algérie à étudier une éventuelle candidature conjointe avec le Maroc et la Tunisie pour l'organisation du Mondial 2030», a déclaré le ministre algérien, en ajoutant que «c'est un projet qui va être bénéfique pour le Grand Maghreb», cité par Ennahar Online.

    Concernant les chances d'aboutissement de cette éventuelle candidature tripartite, le responsable algérien a affirmé que: «Je pense que les infrastructures sportives et les sites d'hébergement sont disponibles dans ces pays maghrébins». «Le dossier de candidature sera assez solide», a-t-il ajouté.

    Dans le même sens, le 19 juillet, Taïeb Baccouche, le secrétaire général de l'Union du Maghreb arabe (UMA) a envoyé des lettres aux chefs d'État des cinq pays de cet espace géographique pour les convaincre de présenter une candidature commune, a indiqué un communiqué de l'UMA cité par l'Agence de Presse africaine (APA).

    Taïeb Baccouche a adressé des messages aux dirigeants des cinq pays du Maghreb, à savoir l'Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, pour «les inciter à se coordonner entre eux afin de présenter une candidature maghrébine commune pour organiser la Coupe du Monde 2030», peut-on lire dans le communiqué.

    Le responsable de l'UMA a appelé dans ses lettres à «tirer les enseignements nécessaires de l'expérience du Maroc, qui a bénéficié du soutien de tous les pays du Maghreb et de l'enthousiasme des populations du Grand Maghreb pour l'initiative prise par le royaume de présenter une candidature maghrébine pour le Mondial 2030».

    «Sachant que la FIFA fait prévaloir, désormais, les candidatures communes sur celles individuelles et que les prochains dossiers seront tous présentés en commun», a souligné le secrétaire général de l'UMA selon le même communiqué.

    Lire aussi:

    Mondial 2030: le Maroc fait fi de la proposition de l’Algérie
    Candidature commune au Mondial 2030: l’UMA écrit aux chefs d’État des 5 pays du Maghreb
    Mondial 2030: Alger donne son avis sur une candidature commune avec Rabat et Tunis
    Tags:
    organisation, championnat, football, Tunisie, Algérie, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik