Ecoutez Radio Sputnik
    Des gens avec des drapeaux turcs se rassemblent à Ankara le 16 juillet 2016

    Les partisans du prédicateur turc Gülen commentent les informations sur sa mort

    © AP Photo / Burhan Ozbilici
    International
    URL courte
    Situation en Turquie après le putsch raté (43)
    319

    La nouvelle du décès du prédicateur Fethullah Gülen n'est pas conforme à la réalité, a déclaré à Sputnik un représentant de l'organisation proche de l'intellectuel musulman, réagissant aux informations publiées par certains médias turcs.

    Les informations des médias sur le décès de Fethullah Gülen, prédicateur islamique d'opposition turc, ne sont pas conformes à la réalité, a annoncé à Sputnik un représentant de l'organisation proche de l'intellectuel musulman.

    Plusieurs médias turcs avaient annoncé la semaine dernière que Fethullah Gülen était décédé il y a environ un mois des suites d'un cancer.

    «Gülen est en vie. Ces informations ne sont pas conformes à la réalité», a affirmé un responsable de l'Alliance pour les valeurs communes, organisation affiliée à Gülen.

    Une tentative de coup d'État a été perpétrée en Turquie dans la nuit du 16 juillet 2016. Elle a été réprimée, faisant plus de 240 morts et plus de 2.000 blessés. Environ 50.000 personnes ont été arrêtées et quelque 160.000 fonctionnaires et militaires ont été licenciés ou suspendus de leurs fonctions. Les autorités turques accusent le mouvement Gülen, FETO, de complicité de cette tentative de coup d'État. Fethullah Gülen, qui réside aux États-Unis, a critiqué cette tentative tout en rejetant les accusations.

    Dossier:
    Situation en Turquie après le putsch raté (43)

    Lire aussi:

    L'extradition de Gülen au menu de la rencontre Trump-Erdogan
    Turquie: soupçonnés d’être en liaison avec Gülen, quelque 10.000 policiers sont suspendus
    Ankara: même déchu de sa citoyenneté turque, Gülen pourrait être extradé des USA
    Tags:
    décès, blessés, morts, tentative de coup d'Etat, FETO, Sputnik, Fethullah Gülen, États-Unis, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik