International
URL courte
19913
S'abonner

Le représentant permanent de la Syrie auprès de l'Onu, Bachar al-Jaafari, a de nouveau exhorté les États-Unis à mettre un terme à leur présence dans le pays.

Les forces armées américaines présentes sur le sol syrien doivent le quitter immédiatement, a déclaré mardi le représentant permanent de la Syrie auprès de l'Onu Bachar al-Jaafari.

Intervenant lors de la conférence de presse au terme du 10e sommet sous le format Astana à Sotchi, M.al-Jaafari a qualifié d'«illégale» la présence des forces américaines et de leurs alliés en Syrie.

Selon lui, à l'heure actuelle, des militaires américains sont déployés dans la région du camp des réfugiés à Ruban à la frontière entre la Jordanie, l'Irak et la Syrie, qui abrite près de 55.000 ressortissants syriens.

En mars 2018, le Président Donald Trump avait annoncé le départ prochain des troupes américaines de Syrie. Au total, l'armée américaine a déployé environ 2.000 militaires dans ce pays proche-oriental.

La semaine dernière, le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a déclaré qu'il n'existait plus aucun fondement légal à la poursuite des opérations militaires américaines en Syrie.

Lire aussi:

Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
réfugiés syriens, crise syrienne, présence militaire, retrait, ONU, Donald Trump, Bachar al-Jaafari, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook