International
URL courte
15701
S'abonner

Le nouveau chemin de fer russe contournant l'Ukraine, dont la construction a été lancée en 2015, a été mis en place avec l'aide du groupe canadien Bombardier.

Le groupe canadien Bombardier a aidé la Russie à construire un chemin de fer contournant l'Ukraine voisine, relate le journal The Globe and Mail citant le vice-président du groupe Olivier Marcil.

Selon ce dernier, Bombardier a remporté un appel d'offres du gouvernement russe pour un montant de huit millions de dollars. M.Marcil souligne qu'il ne voit pas de problème au fait que son entreprise ait pris part à ce projet:

«Après tout, le chemin de fer est à 100% situé sur le territoire russe et pas sur les territoires disputés de l'Ukraine. Dans le même temps, la voie était destinée à l'industrie civile et devait faciliter la livraison de cargaisons et le transport de passagers de Voronej à Rostov», a fait savoir le responsable tout en soulignant que Bombardier n'avait pas violé le régime des sanctions antirusses.

Avec l'éclatement du conflit dans le sud-est de l'Ukraine, la Russie a pris la décision de construire un chemin de fer contournant le pays voisin. La construction a débuté en 2015, alors que le transport de passagers n'y a commencé qu'en décembre 2017.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Voici pourquoi WhatsApp n’est pas utilisé par les hauts responsables de l’Onu
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Tags:
sanctions antirusses, crise en Ukraine, chemin de fer, Bombardier, Olivier Marcil, Canada, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik