Ecoutez Radio Sputnik
    Membre des forces de sécurité tunisiennes

    Une banque attaquée à la frontière algéro-tunisienne, la piste terroriste pas exclue

    © AFP 2018 Fethi Belaid
    International
    URL courte
    509

    Un groupe armé a attaqué une banque tunisienne située à proximité de la frontière algérienne, a annoncé mercredi l'agence Reuters citant une source proche de la situation.

    Une banque de la ville tunisienne de Kasserine non loin de la frontière avec l'Algérie a été attaquée mercredi par des individus armés, a annoncé une source au sein des services tunisiens de sécurité citée par Reuters.

    Onze personnes, dont certaines armées de fusils d'assaut Kalachnikov, ont détourné une voiture avant de faire irruption dans la banque et de s'emparer d'une somme inconnue d'argent liquide, indique Reuters.

    Selon l'interlocuteur de l'agence, la piste terroriste n'est pas à exclure.

    Début juillet, six membres des forces de l'ordre ont été tués dans le nord-ouest de la Tunisie dans un attentat revendiqué par la branche d'Al-Qaïda au Maghreb (Aqmi)*.

    Les autorités affirment que plus de 3.000 Tunisiens ont quitté le pays pour rejoindre les rangs de divers groupes djihadistes opérant en Syrie, en Irak et en Libye. De nombreux d'entre eux ont trouvé la mort dans les combats, alors que ceux qui sont revenus en Tunisie ont été emprisonnés ou assignés à résidence.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Tunisie: Alger et Paris sont aux côtés des Tunisiens en matière de lutte anti-terroriste
    Terrorisme: Alger assure Tunis de sa coopération jusqu’à «l’éradication de ce fléau»
    «Je ne suis pas une ONG!», le camouflet de Macron aux détracteurs du gouvernement tunisien
    Tags:
    attaque, banques, sécurité, terrorisme, djihadisme, Kalachnikov (fusil d'assaut), Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Tunisie, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik