Ecoutez Radio Sputnik
    Riyad

    L’Arabie saoudite a condamné un Yéménite pour espionnage au profit des rebelles houthis

    © AFP 2018 Hassan Ammar
    International
    URL courte
    118

    Accusé d’espionnage au profit des rebelles houthis, un citoyen yéménite résidant en Arabie saoudite a été condamné à mort par un tribunal saoudien. C’est ce qu’a rapporté ce 2 août le site d’information Sabaq, affirmant que le condamné avait livré les positions de sites stratégiques pour qu’ils soient bombardés.

    Un citoyen yéménite a été condamné à la peine capitale par un tribunal saoudien pour intelligence avec le mouvement rebelle houthi. C'est ce qu'a indiqué le site d'information Sabaq dans son édition du 2 août, précisant que le condamné avait transmis aux rebelles, via Whatsapp, les coordonnées de sites étatiques civils et militaires pour qu'ils soient bombardés.

    «Le tribunal pénal spécialisé a rendu un jugement préliminaire contre un accusé de nationalité yéménite, après l'avoir reconnu coupable d'avoir communiqué avec des groupes terroristes hostiles au Royaume et de leur avoir transmis les positions de sites étatiques civils et d'installations militaires dans l'intention de nuire à la sécurité et aux intérêts de l'État», a affirmé le média, ajoutant que «le tribunal a condamné l'accusé à la peine capitale compte tenu de ce qui a été prouvé contre lui».

    La même source a indiqué que le condamné avait reçu des promesses de rétribution financière de la part du mouvement Ansar Allah en contrepartie de sa collaboration. Les rebelles lui avaient aussi promis, selon le site, un poste de responsabilité au Yémen.

    La guerre au Yémen a fait plus de 10.000 morts, dont de nombreux civils depuis l'intervention il y a trois ans de la coalition militaire sous commandement saoudien pour repousser l'avancée des Houthis. Elle a provoqué la pire crise humanitaire du monde, selon des agences de l'Onu, et plus de huit millions de Yéménites sont aujourd'hui confrontés à des risques de famine.

    Une coalition militaire arabe sous commandement saoudien intervient depuis mars 2015 au Yémen pour soutenir le gouvernement du Président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les Houthis. Les rebelles contrôlent la capitale Sanaa depuis 2014 et restent maîtres de vastes régions du pays.

    Lire aussi:

    La coalition arabe dit avoir détruit des sites rebelles de lancement de missiles au Yémen
    Les Houthis affirment avoir abattu un drone en Arabie saoudite
    Les Houthis annoncent avoir lancé un missile sur une province saoudienne
    Tags:
    condamnation, peine de mort, espionnage, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik