International
URL courte
961
S'abonner

Un homme a ouvert le feu dans l'hôpital de la base militaire de Wright-Patterson située non loin de la ville américaine de Dayton, d'après les médias. La base a confirmé qu'une situation de tireur actif était en cours, sans fournir d'autres détails. Plus tard, l'alerte a été levée.

Une fusillade a éclaté jeudi dans l'hôpital de la base aérienne américaine de Wright-Patterson située non loin de la ville de Dayton, dans l'Ohio, ont annoncé des médias américains.

«Les forces de sécurité et les pompiers de la base ont réagi vers 12h40 heure locale à une situation de tireur actif dans le bâtiment 830, l'hôpital de la base de Wright-Patterson. Pour l'instant, aucune autre information n'est disponible», a indiqué la base sur son compte Twitter.

Le personnel a été dirigé vers un abri jusqu'à la fin de l'enquête sur l'incident, toujours d'après le message publié sur le compte Twitter de la base.

​L'Ohio State Highway Patrol et la police locale ont dépêché leurs forces à la base aérienne.

L'antenne locale de l'Agence fédérale américaine sur l'alcool, le tabac et les armes (ATF) a aussi participé au règlement de la situation.

D'après WHIO-TV, une annonce a été diffusée dans l'hôpital, demandant à certaines personnes se trouvant à l'intérieur du bâtiment de sortir les mains sur la tête.

​La police locale a créé un périmètre de sécurité autour de la base.

​La base Wright-Patterson a ensuite annoncé sur Twitter que l'alerte avait été levée. Selon son message, un exercice imitant la situation de tireur actif se déroulait jeudi dans la zone A de la base lorsqu'un inconnu a appelé le 911, craignant que l'incident soit réel.

​La base aérienne de l'Ohio compte 27.000 employés civils et militaires.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
fusillade, base aérienne de Wright-Patterson, Bureau de l'alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs (ATF) américain, Ohio, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook