International
URL courte
660
S'abonner

Plusieurs médias ont fait remarquer la solitude du conjoint d’Angela Merkel lors des vacances. Il semble que personne ne sache où se trouve la chancelière allemande en ce moment.

Joachim Sauer, le conjoint de la chancelière allemande, se repose cette année dans la solitude, informe le journal allemand Bild. Ce média a publié un article intitulé «Où Merkel se cache-t-elle?», en soulignant que le couple avait l'habitude de passer les vacances ensemble.

Les journalistes ont avancé l'hypothèse que les conjoints pouvaient connaître une crise dans leurs relations ou bien qu'il s'agissait d'une «mission secrète» de la chancelière allemande les obligeant à se séparer.

Le journal britannique The Telegraph indique, à son tour, qu'«il semble que personne ne sache où se trouve Mme Merkel et comment elle passe son temps libre». Les responsables du gouvernement allemand ont refusé de faire des commentaires sur la vie privée de la chancelière allemande.

Selon l'agence Reuters, Angela Merkel et Joachim Sauer ont été aperçu ensemble pour la dernière fois le 25 juillet en Bavière où ils ont assisté au festival musical de Bayreuth.

Les médias indiquent que l'intrigue sera dénouée le 20 août lorsque la chancelière allemande doit rencontrer les dirigeants de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne.

D'après les résultats du sondage de Bild, la popularité de la coalition CDU/CSU (l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne présidée par Mme Merkel et l'Union chrétienne-sociale en Bavière) arrivée au pouvoir à l'issue des élections de septembre 2017 a chuté jusqu'à atteindre 29%, son minimum depuis au cours des 12 dernières années, tandis que celle du Parti social-démocrate d'Allemagne a augmenté jusqu'à 18%.

Par ailleurs, la coalition gouvernementale est en proie à des différends. Les tensions entre la chancelière et l'Union chrétienne-sociale (CSU) étaient notamment montées d'un cran lorsque Horst Seehofer, président du parti bavarois et ministre allemand de l'Intérieur, avait donné à Angela Merkel deux semaines, soit jusqu'au sommet de l'UE des 28 et 29 juin, pour trouver une solution européenne au défi migratoire, faute de quoi il s'était dit prêt à «refouler immédiatement» les migrants arrivant aux frontières allemandes en provenance d'autres pays européens.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
vacances, The Telegraph, Bild, Reuters, Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Allemagne, Horst Seehofer, Angela Merkel, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook