International
URL courte
12513
S'abonner

Suite aux sanctions imposées contre la Turquie par Washington, Ankara est prête à riposter de façon symétrique, selon le Président turc Recep Tayyip Erdogan.

Les autorités turques veulent geler les comptes bancaires des ministres américains de la Justice et de l'Intérieur Jeff Sessions et Ryan Zinke en riposte aux sanctions imposées par Washington contre leurs homologues turcs, a annoncé le Président Recep Tayyip Erdogan.

«Aujourd'hui, j'adresse un ordre à mes amis. Si les ministres américains de la Justice et de l'Intérieur ont des comptes bancaires en Turquie, gelez-les», a martelé le chef de l'État turc lors d'une intervention à Ankara, diffusée par la chaîne télévisée A Haber.

Le Président turc a également souligné que «les actions des USA concernant l'affaire [du pasteur américain Andrew] Branson ne correspondent pas au niveau du partenariat stratégique.»

«Il s'agit d'une manifestation d'un sérieux manque de respect à l'égard de la Turquie», a indiqué le Président turc.

Après le coup d'État avorté du 16 juillet 2016, environ 50.000 personnes, dont Andrew Branson, ont été arrêtées en Turquie et 140.000 fonctionnaires ont perdu leur travail. En 2017 lors d'une rencontre avec le Président turc, Donald Trump lui avait demandé de libérer le pasteur américain. M.Erdogan a, quant à lui, proposé en septembre 2017 d'échanger Fethullah Gulen contre Andrew Branson.

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
sanctions contre la Turquie, Ryan Zinke, Jeff Sessions, Recep Tayyip Erdogan, Washington
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook