Ecoutez Radio Sputnik
    Kiev

    Un ancien ministre ukrainien accuse Kiev d’être impliqué dans des assassinats d’opposants

    © Sputnik . Vitaly Belousov
    International
    URL courte
    6233

    La presse ukrainienne, les militants politiques et l’opposition n’ont jamais subi de pressions plus fortes qu’aujourd’hui, considère un ancien ministre de la Défense du pays.

    L’ancien ministre ukrainien de la Défense, Anatoli Gritsenko, a accusé les autorités de Kiev d’organiser  l’assassinat de militants dans ce pays. 

    «Les attaques et les assassinats  de militants en Ukraine ne sont pas le simple résultat de l’impuissance du pouvoir parce que les autorités sont derrière tout cela», a-t-il déclaré à l’antenne de la chaîne NewsOne. 

    Et d’attirer l’attention sur le fait qu’actuellement la presse ukrainienne, les militants politiques et l’opposition subissaient des pressions comme jamais par le passé et qu’un « travail d’envergure » était menée contre eux. 

    Non seulement des journalistes ukrainiens, mais aussi certains de leurs confrères étrangers, reçoivent du gaz lacrymogène en plein visage et sont roués de coups. 

    Rappelons que la semaine dernière, à Kiev, un policier ukrainien a pulvérisé du gaz lacrymogène au visage d’un correspondant photo d’Associated Press.

    Lire aussi:

    Le chef de la diplomatie ukrainienne s’endort pendant le discours de Porochenko à l’Onu
    Donbass: «au lieu de colombes de la paix, Kiev envoie des faucons de la guerre»
    Kiev renoncerait à récupérer Donetsk et Lougansk par la force
    Tags:
    autorités, journalistes, militants, opposition, Anatoli Gritsenko, Ukraine, Kiev
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik