International
URL courte
228329
S'abonner

Dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, les autorités italiennes entendent apporter une aide financière aux économies de pays tels que le Maroc, l’Algérie et la Tunisie, a annoncé le 3 août le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini.

Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a déclaré le 3 août que le gouvernement italien envisageait d'allouer au moins un milliard d'euros au Maroc, à l'Algérie et à la Tunisie pour combattre l'immigration illégale.

«Notre objectif est de contrôler les frontières méridionales […]. Et pour répondre à tous ceux qui me considèrent comme Satan [référence à la une de l'hebdomadaire Famiglia Cristiana, ndlr], nous préparons un projet qui prévoit au moins un milliard d'euros d'investissement pour soutenir l'économie et le travail de centaines de milliers de personnes et qui viendra aider des milliers d'autres en difficulté», a-t-il déclaré dans une interview accordée le 3 août à Sky TG24.

Le ministre italien a ensuite précisé sur Twitter que ces investissements concerneraient notamment la Tunisie, l'Algérie et le Maroc.

Matteo Salvini a en outre indiqué sur son compte Twitter que la Ligue ferait ce que «n'a pas fait le Parti démocrate pendant des années passées au gouvernement».

Lire aussi:

Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien réagit aux déclarations de Macron
Tags:
Matteo Salvini, immigration clandestine, aide financière, migrants, Tunisie, Algérie, Maroc, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik