Ecoutez Radio Sputnik
    Melania Trump

    Pomme de discorde: Melania Trump prend le parti d’un nouvel ennemi de son mari

    © AFP 2018 Jonathan Nackstrand
    International
    URL courte
    8314

    Melania Trump semble à nouveau affirmer son indépendance face à son époux. Cette fois-ci, elle s’est publiquement opposée aux déclarations de Donald Trump qui avait plus tôt remis en question les capacités intellectuelles du joueur de la NBA LeBron James.

    Melania Trump s'est prononcée samedi en faveur du basketteur américain LeBron James en mettant en avant sa contribution à la résolution des problèmes d'enfants, informe CBS News en se référant à un communiqué de Stephanie Grisham, porte-parole de Mme Trump.

    «Il paraît que LeBron James fait de bonnes choses au nom de notre future génération et comme toujours la Première dame appelle tout le monde à mener un dialogue ouvert sur les problèmes auxquels sont confrontés les enfants aujourd'hui», lit-on dans ce document.

    ​Elle a également indiqué que dans le cadre de son initiative Be Best, l'épouse du Président américain visitait différentes organisations et établissements de formation et serait partante pour visiter l'école fondée par LeBron James dans sa ville natale d'Akron.

    Ce communiqué a été rendu public seulement quelques heures après que Donald Trump s'en est pris à LeBron James sur Twitter.

    «Lebron James a été interviewé par l'homme le plus stupide de la télévision, (le présentateur de CNN) Don Lemon. Il a réussi à faire apparaître LeBron comme quelqu'un d'intelligent, ce qui n'est pas facile à faire. Je préfère Mike [Jordan]!», a écrit le locataire de la Maison-Blanche.

    ​Néanmoins, le joueur préféré de Donald Trump a également pris le parti du joueur de la NBA.

    «Je soutiens L.J. [LeBron James, ndlr]. Il mène un travail formidable en faveur de sa communauté», a déclaré Michael Jordan, cité par BBC.

    Le conflit entre Donald Trump et LeBron James s'est déclenché après que ce dernier a déclaré que le Président américain utilisait le sport pour «diviser» les Américains en fonction de leur couleur de peau.

    Ce n'est pas la première fois que la Première dame se montre indépendante de son époux. En juillet, The New York Times a fait savoir que Donald Trump avait été déçu que Melania ait accordé une interview à la chaîne CNN au lieu de Fox News.

    Lire aussi:

    Trump aurait fait remplacer les meubles de la Maison-Blanche choisis par Melania
    Pourquoi Melania Trump se rendra en Afrique sans Donald
    Que savons-nous de la First Lady US qui gagne rapidement en popularité
    Tags:
    basketball, NBA, Stephanie Grisham, Michael Jordan, Melania Trump, LeBron James, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik