Ecoutez Radio Sputnik
    la ville syrienne de Masyaf

    Un scientifique de l’entourage de Bachar el-Assad aurait été tué suite à un attentat

    © AP Photo / Pavel Golovkin
    International
    URL courte
    7129

    L’explosion d’une voiture piégée dans la ville syrienne de Masyaf aurait tué le chercheur Aziz Asbar, annonce le journal israélien Haaretz. Selon ce média, ce scientifique participait au programme syrien d’armes chimiques.

    Aziz Asbar, employé du centre scientifique de la ville syrienne de Masyaf, serait décédé suite à l'explosion de sa voiture, informe le journal israélien Haaretz.

    Selon ce média israélien, le scientifique était proche du Président syrien et a participé au développement des armes chimiques.

    Les journalistes israéliens indiquent qu'un groupe de radicaux affilié à Tahrir al-Sham* a revendiqué cet attentat. Néanmoins, des journalistes syriens cités par le site israélien Walla affirment que cet assassinat aurait été organisé par des services de renseignement étrangers.

    ​Auparavant, Israël avait à deux reprises bombardé le centre de Masyaf. La derrière attaque remonte au 22 juillet.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Un goéland avale un bébé requin vivant – vidéo
    Les États-Unis émettent un mandat de saisie pour le pétrolier iranien Grace 1 libéré par Gibraltar
    Le voyage «zéro-carbone» de Greta Thunberg donnera lieu à six vols en avion pour organiser son périple
    Tags:
    armes chimiques, Haaretz, Bachar el-Assad, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik