International
URL courte
7014
S'abonner

Selon John Bolton, le Président américain a laissé la porte ouverte devant Pyongyang et a prévenu que si ce dernier n’en profitait pas personne ne pourrait en accuser Donald Trump.

Personne ne se fait d’illusions au sujet de la dénucléarisation de la Corée du Nord, estime le conseiller à la sécurité nationale du Président américain John Bolton, ajoutant que ce qu’essaie de faire Donald Trump est de donner un cours de diplomatie à l’administration américaine.

«Je pense que le Président donne à Kim Jong-un un cours en matière de savoir garder les portes ouvertes. Et si la Corée du Nord ne comprend pas comment passer [par ces portes, ndlr], même les critiques les plus virulents du Président ne pourront pas dire que ceci a été causé par des portes fermées», a-t-il déclaré dans une interview à la chaîne Fox News.

Le premier sommet de l’histoire entre les États-Unis et la Corée du Nord ayant réuni Donald Trump et Kim Jong-un a eu lieu le 12 juin à Singapour. À l’issue de cette rencontre, le dirigeant américain a annoncé que le processus de dénucléarisation de la péninsule de Corée ne tarderait pas.

Pour sa part, Kim Jong-un a qualifié le document signé à l’issue du sommet de «nouveau coup d’envoi» pour les relations entre les deux pays et a promis d’importants changements.

Lire aussi:

Importante flambée des hospitalisations en France pour la première fois en plus de deux mois
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
«Vivez à fond, tombez malades»: l'appel de Nicolas Bedos crée la polémique
Tags:
dénucléarisation, diplomatie, John Bolton, Donald Trump, Kim Jong-un, Péninsule de Corée, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook