International
URL courte
Sommet France-Russie-Turquie-Allemagne sur la Syrie (30)
8473
S'abonner

Recep Tayyip Erdogan a annoncé la tenue le 7 septembre prochain à Istanbul d’une rencontre sur la situation en Syrie entre les dirigeants de la Turquie, de la Russie, de l’Allemagne et de la France. Les États-Unis ne participeront pas à ce sommet, ont retenu des politologues turcs dans un entretien accordé à Sputnik.

Le futur sommet d'Istanbul sur la Syrie se déroulera donc en l'absence des États-Unis, mais avec la participation de leurs deux alliés de l'Otan, l'Allemagne et la France, ce qui témoigne sans doute de la volonté de l'Europe de pratiquer une politique indépendante de Washington, y compris envers la Russie et la Turquie, a déclaré à Sputnik Can Ünver, spécialiste des questions de sécurité.

«L'organisation d'un tel sommet à Istanbul en l'absence des États-Unis alors que le processus de règlement syrien touche pratiquement à sa fin montre que l'Amérique est de plus en plus évincée de la sphère d'influence active sur le processus syrien», a estimé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que la Turquie était devenue un acteur influent non seulement dans la région, mais également ailleurs.

«L'importance du prochain sommet n'est pas tellement due au fait que le règlement syrien sera discuté avec la France et l'Allemagne, mais surtout au fait que l'Europe veut coopérer avec Moscou et Ankara sans l'influence de Trump», a conclu M.Ünver.

Un autre interlocuteur de Sputnik, le politologue Sezgin Mercan, a constaté pour sa part que l'administration Trump perdait de plus en plus le contrôle de la situation, alors que ses liens avec les pays considérés auparavant comme partenaires de Washington se relâchaient.

Dossier:
Sommet France-Russie-Turquie-Allemagne sur la Syrie (30)

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
François de Rugy crée un malaise avec une remarque controversée à Gérald Darmanin à l’Assemblée – vidéo
Tags:
administration, contrôle, influence, crise syrienne, alliés, coopération, politique, Sputnik, OTAN, Sezgin Mercan, Can Ünver, Donald Trump, Recep Tayyip Erdogan, Istanbul, Washington, Ankara, Turquie, Syrie, France, Allemagne, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook