Ecoutez Radio Sputnik
    Boris Johnson

    Les femmes voilées ressemblent à «des boîtes aux lettres»? Boris Johnson enflamme Twitter

    © AP Photo / Petros Giannakouris
    International
    URL courte
    18190

    En commentant la décision du Danemark d’interdire le voile intégral dans l’espace public, Boris Johnson, ex-ministre britannique des Affaires étrangères, a comparé les femmes voilées à des «boîtes aux lettres», qualifiant les burqas «d’absolument ridicules». Ses propos ont suscité une vive indignation des internautes sur la twittosphère.

    Boris Johnson, ex-ministre britannique des Affaires étrangères, s'est retrouvé sous le feu des critiques suite à ses propos concernant les femmes voilées. Ainsi, en évoquant la récente décision prise par le Danemark d'interdire le voile intégral dans l'espace public dans une chronique publiée le 5 août dans le quotidien britannique The Telegraph, il a comparé les femmes portant le voile intégral à des «boîtes aux lettres» et à des «braqueurs de banque», qualifiant dans le même temps les burqas «d'absolument ridicules».

    Jugeant «oppressant» le voile intégral et ses différentes variantes, il a également ajouté qu'il «se sentirait pleinement en droit de demander» à une électrice de retirer son voile pour qu'il «puisse lui parler correctement».

    «Si une étudiante se présentait à l'école ou à une conférence universitaire ressemblant à un braqueur de banque, alors les autorités devraient être autorisées à converser ouvertement avec ceux qu'elles sont invitées à instruire», a-t-il ainsi déclaré.

    En revanche, M.Johnson a également souligné que la décision des autorités danoises était préjudiciable car «une interdiction totale donnerait un coup de pouce aux radicaux qui affirment qu'il y a un "choc des civilisations" entre l'islam et l'Occident».

    Les propos de l'ancien chef de la diplomatique britannique ont été fortement critiqués sur la twittosphère.

    ​«Les femmes musulmanes ont leurs burqas arrachées par des voyous dans nos rues et la réponse de Boris Johnson est de se moquer d'elles en disant qu'elles "ressemblent à des boîtes aux lettres". Donald Trump au rabais attise les flammes de l'islamophobie pour propulser ses sales ambitions électorales», a commenté le député travailliste de Tottenham, David Lammy.

    ​«Le fait que Boris Johnson pense que de tels propos l'aideront à remporter le leadership des conservateurs vous dit tout ce que vous devez savoir sur le problème de l'islamophobie au sein du parti conservateur», a ajouté Adam Bienkov, journaliste de BusinessInsider.

    «Boris Johnson ne peut pas comparer les femmes portant le niqab aux braqueur de banque et aux boîtes aux lettres. J'en ai marre de ce que nous considérons comme nos figures d'autorité légitimant un préjugé qui fait que les femmes musulmanes ont leurs vêtements arrachés dans les rues de Grande-Bretagne», a écrit une autre internaute.

    ​Pour les autres, il s'agit d'un coup médiatique calculé.

    «Pas un peu de bouffonnerie chaque fois que cet homme fait un commentaire grossier, le fait est que c'est calculé, c'est un coup de sifflet, cela normalise quelque chose qui est inacceptable et blessant, il flirte avec le racisme et l'extrême droite pour gagner des votes», lit-on aussi.

    Certains ont pris la défense de Boris Johnson.

    ​«La burqa est certainement une exigence culturelle et non religieuse, donc ses commentaires ne sont pas islamophobes. La burqa est en contradiction avec la culture britannique où nous montrons notre visage et nous sentons mal à l'aise lorsque les gens ne le font pas. Il a parfaitement le droit de le dire sans que les gens essaient de le faire taire», peut-on également lire sur la twittosphère.

    «Il n'a rien dit de faux», a twitté un autre.

    Certains internautes ont toutefois réagi avec une touche d'humour.

    ​«Boris Johnson pense que les femmes portant la burqa ont l'air ridicule», a publié un autre internaute en ajoutant une photo de l'ex ministre des Affaires étrangères britanniques.

    Le port du voile intégral reste une question délicate en Europe. Des interdictions totales ou partielles du voile intégral dans l'espace public sont d'ores et déjà en vigueur en Belgique, en France, en Allemagne et en Autriche.

    Le Danemark suit ainsi l'exemple de ces pays européens en adaptant une nouvelle loi qui interdit le port du voile intégral dans l'espace public, où toute personne portant un vêtement lui masquant le visage en public sera désormais passible d'une amende.

    Lire aussi:

    Un imam britannique soutiendrait les propos scandaleux de Johnson sur les femmes voilées
    Le Danemark s'apprête à son tour à bannir la burqa et le niqab
    Pays-Bas: dorénavant, plus de burqa et de niqab dans les lieux publics
    Tags:
    internautes, réactions, musulmans, port du voile, voile, burqa, Boris Johnson, Danemark, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik