Ecoutez Radio Sputnik
    Une manif de juifs ultra-orthodoxes à Jérusalem

    Une manif de juifs ultra-orthodoxes dispersée avec des canons à eau à Jérusalem (vidéo)

    © REUTERS / Ammar Awad
    International
    URL courte
    18195

    Des dizaines de juifs ultra-orthodoxes sont descendus dans les rues de Jérusalem jeudi dernier pour dénoncer l’arrestation d’un homme qui refusait de s'enrôler dans l'armée israélienne. La manifestation s’est terminée par l’usage de canon à eau contre les manifestants et par 46 interpellations.

    Des juifs ultra-orthodoxes ont organisé le 2 août un sit-in en bloquant une route à Jérusalem pour protester contre l'arrestation d'un homme qui refusait de s'enrôler dans l'armée israélienne.

    Le sit-in a ensuite dégénéré en affrontements avec la police. Des policiers à cheval et des canons à eau ont été mobilisés pour tenter de disperser la centaine de manifestants qui stationnait sur la chaussée à la jonction des rues Jaffa et Sarei Israël vers 12h30.

    Quarante-six manifestants ont été arrêtés en marge de la manifestation, qui a fait un blessé du côté des forces de l'ordre.

    Le groupe qui a organisé le sit-in serait membre de la Faction de Jérusalem, un groupuscule radical ultra-orthodoxe, notamment connu pour son opposition intransigeante à la conscription des jeunes religieux juifs au sein de l'armée, selon The Times of Israel.

    Mercredi dernier, un étudiant de la Yeshiva de Reishit Hokhma Eitan Raada, qui est associé au groupe Faction de Jérusalem, a été arrêté dans le nord d'Israël pour non-présentation aux bureaux d'enrôlement de l'armée pour obtenir son exemption au service militaire.

    Lire aussi:

    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    L’ambassadeur de Belgrade à Moscou dévoile quel était le but des bombardements de l’Otan
    Tags:
    canon à eau, Juifs, manifestation, Jérusalem, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik