International
URL courte
5621
S'abonner

Les troupes gouvernementales syriennes ont coupé les voies de ravitaillement des terroristes dans la province de Hama, non loin de la limite avec Idlib, et sont également parvenues à détruire des positions de tir d’où ils menaient des attaques contre l’armée syrienne, a annoncé mardi l’agence Sana.

Les forces armées syriennes ont réussi à couper les voies d'approvisionnement des extrémistes alliés au Front al-Nosra*, dans le nord du gouvernorat de Hama, à proximité de la limite avec celui d'Idlib, selon l'agence syrienne Sana.

En outre, les militaires ont réussi à détruire les positions de tir d'où les troupes gouvernementales avaient été prises pour cible par des tirs d'artillerie et d'où les extrémistes entreprenaient des tentatives d'attaque.

L'opération militaire, menée avec l'appui de l'artillerie, s'est déroulée dans les alentours des localités de Lahaya et de Latamina, à 35 kilomètres de la ville de Hama. Dans cette zone opèrent les groupes Jaych al-Izza et Hizb al-Tourkistane, alliés de l'organisation Front al-Nosra*, précise l'agence.

Ce même jour, une source militaire a déclaré à Sputnik que l'armée gouvernementale avait réussi à repousser une attaque du Front al-Nosra* dans une banlieue de Lattaquié.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Tags:
extrémistes, voie de ravitaillement, lutte antiterroriste, armée, Front al-Nosra, Hama, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook