International
URL courte
678
S'abonner

Une vidéo montrant le vol de deux chasseurs F-117, mis hors service en 2008, a été publiée par le portail The Drive. L’auteur de l’article suppose que le Pentagone pourrait utiliser ces appareils comme des «laboratoires volants».

Deux chasseurs «invisibles» F-117 ont été filmés en plein vol dans le ciel du Nevada, rapporte le portail The Drive.

Officiellement, ces appareils ont été mis hors service et conservés, alors que, comme l'indique l'auteur de l'article, la vidéo aurait été réalisé le 26 juillet 2018. Selon l'auteur, cela signifie que ces chasseurs peuvent être utilisés à d'autres fins.

Sur la vidéo publiée, on voit les chasseurs s'envoler à partir de la base aérienne de Tonopah, située dans le nord du Nevada, aux États-Unis. Ensuite, l'un de ces aéronefs a rejoint la base tandis que l'autre a poursuivi son vol.

L'auteur de l'article suppose que ces chasseurs sont utilisés comme des «laboratoires volants». Ainsi, il a supposé que le Pentagone réaliserait un programme secret visant à l'amélioration de l'indétectabilité par les radars. Ainsi, ces deux appareils auraient pu être utilisés pour passer des tests.

Une autre hypothèse de l'auteur est que ces chasseurs F-117 sont inhabités et donc utilisés comme prototypes pour d'autres avions de combat.

Comme l'indique The Drive, les chasseurs F-117 sont considérés parmi les appareils les plus mystérieux. Malgré leur apparence vétuste et des caractéristiques techniques qui laissent à désirer, les États-Unis n'ont perdu qu'un seul chasseur depuis toute l'histoire de leur exploitation. Cela a eu lieu lors du conflit en Yougoslavie.

Au total, 64 chasseurs F-117 ont été fabriqués et ils ont été mis hors service en 2008.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Tags:
laboratoire, vidéo, vol, chasseur, Nevada, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook