Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolás Maduro

    Maduro dévoile les dessous de l’attentat contre sa personne

    © REUTERS / Miraflores Palace
    International
    URL courte
    7412

    Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré que l’attentat à son encontre mené pendant une cérémonie militaire à Caracas samedi 4 août avait pour objectif de plonger le pays dans la violence.

    Intervenant en direct à la télévision publique, Nicolas Maduro a mis en lumière les buts véritables de l'attentat dont il a été la cible.

    «Ils ont tenté non seulement de nous tuer, de tuer le Président, mais aussi de tuer le pays, la paix, l'idée démocratique et de plonger dans la violence la vie politique et sociale du Venezuela», a-t-il déclaré en direct à la télévision publique.

    Selon lui, il a vu de ses propres yeux le drone envoyé par les comploteurs en direction de l'estrade sur laquelle il se trouvait.

    Tentative d’assassinat de Nicolas Maduro
    © REUTERS / VENEZUELAN GOVERNMENT TV/Handout via REUTERS
    «Il a volé au-dessus de nos têtes, produisant un grand bruit. Je continuais à parler et à un certain moment le drone s'est déplacé vers l'estrade présidentielle. En quelques secondes il s'est retrouvé devant nous, prêt à nous tuer», a déclaré le Président vénézuélien.

    Il a également montré la casquette d'un militaire percée par un projectile projeté par l'explosion du drone, ainsi qu'une bille métallique avec des traces de sang qui avait blessé un militaire à la tête.

    «C'était contre moi et contre toi, c'était une attaque terroriste, un attentat», a-t-il ajouté.

    Selon lui, ces drones étaient guidés par deux groupes de terroristes dont l'un avait été entraîné à Chinacota, dans le département de Norte de Santander, en Colombie.

    Nicolas Maduro a également annoncé que les premiers suspects avaient été interpellés 10 ou 15 minutes après l'attaque.

    «Le ministre Reverol (ministre de l'Intérieur Nestor Reverol, ndlr) m'a appelé pour m'informer de l'interpellation de deux individus suspects avec une télécommande de drone qui pourraient être impliqués dans l'attentat. Quelques minutes plus tard, un autre groupe a été arrêté. Ensuite nous avons déterminé les sponsors et les commanditaires des groupes», a-t-il poursuivi.

    Le Président vénézuélien a également accusé d'implication dans l'attentat un chef de file de l'opposition, Julio Borges, et un député de l'Assemblée nationale constituante, Juan Requesens. Il a appelé les autorités américaines et colombiennes à fournir des informations sur les personnes impliquées dans l'attentat dont il a été la cible.

    Le 4 août, alors que le Président Maduro prononçait un discours lors d'une parade à Caracas, trois drones chargés d'explosifs ont été envoyés vers l'estrade sur laquelle il se trouvait, a informé le ministre de la Communication et de l'Information du pays, Jorge Rodriguez, ajoutant que le Président s'en était sorti indemne. Toujours d'après lui, l'attaque en question a été planifiée pendant six mois.

    Nicolas Maduro a accusé l'opposition et le Président colombien, Juan Manuel Santos, d'avoir organisé cet attentat.

    Lire aussi:

    Ce que l’on sait sur l’incident impliquant Nicolas Maduro, et les zones d’ombre
    «Six mois de préparation»: un ministre vénézuélien sur la tentative d’assassinat de Maduro
    La réaction de Maduro à la tentative d’assassinat l’ayant visé prise en vidéo
    Tags:
    attentat, Nicolas Maduro, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik