International
URL courte
6181
S'abonner

Le sénateur russe Alekseï Pouchkov a commenté le tir de missile réalisé par erreur par un avion espagnol protégeant l’Estonie, soulignant que Tallinn devrait «non pas surveiller la Force aérienne russe, mais les avions de l'Otan qui la "protègent"», a-t-il écrit sur Twitter.

Alors qu'un Eurofighter espagnol a par erreur tiré hier un missile air-air lorsqu'il se trouvait au-dessus d'un polygone aérien estonien, le sénateur russe Alekseï Pouchkov s'est exprimé sur son compte Twitter pour commenter cet incident.

«Si un missile lancé accidentellement par un avion militaire atterrit soudain et explose dans la banlieue de la ville N en Estonie, Tallinn n'aurait désormais pas à deviner d'où proviennent les missiles», a-t-il écrit.

Alekseï Pouchkov a en outre fait allusion aux multiples déclarations de la partie estonienne, prétendant être obligée de faire face à la soi-disant «menace russe». 

«Il faudrait surveiller non pas la Force aérienne russe mais les avions de l'Otan qui la "protègent"», a-t-il poursuivi.

Des sources au sein de la Défense espagnole ont confirmé à Sputnik qu'un chasseur Eurofighter Typhoon 2000 a tiré mardi par erreur un missile de combat lors d'un entrainement au-dessus de l'Estonie, sans faire de dégâts.

Une enquête a été lancée pour établir les causes de cet incident. Elle sera assurée par l'armée de l'air estonienne, le département de sécurité aérienne d'Espagne et l'état-major de l'Otan.

Suite à l'incident, les Espagnols seront remplacés par des Portugais dans le ciel de la Baltique le temps de l'enquête, a fait savoir le journal estonien Postimees, citant le ministre de la Défense Jüri Luik. Les chasseurs espagnols seront cloués au sol.

L'espace aérien estonien est protégé, dans un régime de rotation, par des avions de l'Otan depuis 2004, année d'adhésion de l'Estonie à l'Alliance.

 

Lire aussi:

La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Covid-19, en continu: l'UE fait face «à sa plus grande mise à l'épreuve» de son histoire, selon Merkel
Tags:
missile, tir, OTAN, Alexeï Pouchkov, Espagne, Estonie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook