International
URL courte
0 05
S'abonner

Le bilan du tremblement de terre puissant, qui s'est produit le 5 août dernier en Indonésie, a atteint 347 morts, d'après les médias locaux. Selon les dernières données du ministre indonésien de la Sécurité Wiranto, le séisme a causé la mort de 319 personnes.

Au moins 347 personnes ont été tuées dans le séisme qui a frappé l'Indonésie dimanche, annoncent les médias.

«Ces données ont été annoncées ce mercredi lors d'une rencontre des dirigeants des régions», a indiqué l'agence de presse Antara citant le chef de l'agence pour la lutte contre les catastrophes naturelles du district de Lombok du Nord, Iwan Asmara.

Selon les dernières données du ministre indonésien de la Sécurité Wiranto, le séisme a causé la mort de 319 personnes.

Le bilan précédent faisait état de 131 morts.

Un tremblement de terre de magnitude 7,0 est survenu dimanche soir en Indonésie. Des répliques de magnitude 5,4 et 4,3 ont suivi. Les secousses ont endommagé des milliers de bâtiments. Plus de 230 personnes ont été blessées. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé à 49 km au nord-est de la ville de Mataram qui compte 319.000 habitants. Le foyer du séisme se trouvait à seulement 10 km de profondeur. Une alerte au tsunami lancée après le séisme, a été levée lundi.

Les équipes de secours indonésiennes ont évacué lundi des centaines de touristes de petites îles touristiques proches de celle de Lombok.

Lire aussi:

Covid-19, en continu: près de 100.000 morts dans le monde, un nouveau transfert de malades depuis Paris
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Tags:
morts, séisme, Antara (agence de presse), Iwan Asmara, Lombok, Indonésie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook