International
URL courte
261017
S'abonner

En faisant une révérence pour saluer le prince William lors la cérémonie de célébration du centenaire de la bataille d’Amiens pendant la Première guerre mondiale, la Première ministre britannique Theresa May ne s’attendait pas à ce que son geste de politesse soit scruté à la loupe sur la Toile.

Les internautes ont tourné en dérision la révérence de la Première ministre britannique Theresa May devant le prince William lorsqu'ils se sont rencontrés lors la cérémonie de célébration du centenaire de la bataille d'Amiens pendant la Première guerre mondiale.

Ainsi, un utilisateur a admiré la forme physique de Mme May.

​«Je commence à admirer l'athlétisme de Theresa May. J'ai 41 ans de moins et je n'oserais pas faire un tel effort», a-t-il écrit sur Twitter.

Un autre a attiré l'attention du Web sur la réaction du prince William.

​«Le prince William essaie de ne pas rire en voyant la révérence de Theresa May», a-t-il ainsi commenté.

Ensuite, un autre internaute a supposé que dans l'avenir la Première ministre britannique commencerait à faire des prières en s'adressant aux représentants de la famille royale.

​Un autre encore a affirmé que lorsque Mme May rencontre le prince William, «sa colonne vertébrale s'effondre».

​«Theresa May démontre son manque criant d'épine dorsale alors qu'elle s'effondre lorsqu'elle rencontre le prince William».

Finalement, il y en a eu ceux qui ont préféré rigoler sans laisser aucun commentaire.

​Ce n'est pas la première fois que les révérences de Theresa May n'échappent pas à l'attention du public.

Ainsi, The Independent a rappelé la récente visite de la Première ministre dans le nouveau centre de réhabilitation à Nottinghamshire en même temps que le prince William. Theresa May avait alors salué le prince d'une «révérence tellement basse que c'était même un peu bizarre», relate le média.

Sur les réseaux sociaux on peut également retrouver des images montrant la Première ministre s'incliner devant la reine Elisabeth II et la duchesse de Cambridge, Catherine Middleton.

Néanmoins, comme l'indique The Independent, selon l'étiquette britannique, les révérences profondes conviennent mieux pour «les mises en scène dramatiques».

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
politesse, internautes, réaction, prince William, Theresa May, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook