International
URL courte
9430
S'abonner

Il ne reste plus de foyers de terrorisme dans le sud-ouest de la Syrie où la vie dans les villes libérées reprend un cours normal, d'après le ministère russe des Affaires étrangères.

Tous les foyers de terrorisme ont été complètement anéantis dans le sud-ouest de la Syrie, a annoncé jeudi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

«La situation générale reste tendue dans cet État, mais on note des tendances positives dans son évolution. Tous les foyers de terrorisme ont été complètement détruits dans le sud-ouest de la Syrie, le contrôle de la frontière avec la Jordanie a été rétabli, les régions libérées des terroristes reviennent à la vie normale», a indiqué Mme Zakharova.

Selon elle, les autorités ont commencé à reconstruire les infrastructures dans les villes libérées des gouvernorats de Quneïtra et de Deraa et accordent une assistance aux réfugiés qui rentrent dans leurs foyers.

Le conseiller de l'envoyé spécial du secrétaire général de l'Onu pour la Syrie, Jan Egeland, avait précédemment déclaré à Genève qu'il ne restait plus de régions assiégées en Syrie.

«A l'heure actuelle, il n'y a plus de régions en Syrie qu'on peut considérer comme assiégées selon les critères de l'Onu», a noté M.Egeland lors d'un point presse.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Olivier Duhamel reconnaît les accusations d'agressions sexuelles sur son beau-fils
Tags:
terrorisme, ministère russe des Affaires étrangères, Jan Egeland, Maria Zakharova, Quneitra, Deraa, Jordanie, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook