International
URL courte
13521
S'abonner

Un drone lancé depuis une zone contrôlée par les radicaux en direction de la base russe de Hmeimim, en Syrie, a été abattu par la défense antiaérienne de la base, d'après le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les militaires russes ont abattu jeudi un drone tiré depuis un territoire contrôlé par les radicaux en direction de la base russe de Hmeimim, dans la province syrienne de Lattaquié, a annoncé le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Alexeï Tsygankov.

«Les moyens de contrôle de l'espace aérien de la base de Hmeimim ont détecté le 9 août un drone lancé depuis un territoire contrôlé par les formations armées illégales dans le nord de la province de Lattaquié. Les systèmes sol-air ont détruit la cible aérienne à une certaine distance de la base», a indiqué M.Tsygankov.

Selon lui, l'incident n'a pas fait de blessés parmi les militaires ni de dégâts, l'aérodrome militaire de Hmeimim fonctionne normalement.

Le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie appelle les chefs des formations armées illégales à renoncer aux provocations armées et à opter pour un règlement pacifique de la situation dans les régions qu'ils contrôlent, a ajouté M.Tsygankov.

Des drones lancés par des radicaux ont déjà essayé de s'approcher de la base de Hmeimim. M.Tsygankov avait notamment annoncé la destruction d'un appareil sans pilote le 28 juillet dernier. Le 22 juillet, des drones inconnus ont à deux reprises attaqué la base russe de Hmeimim, avant d'être détruits. Au total, dans le courant du seul mois de juillet, les militaires ont neutralisé plus de 25 drones armés aux environs de la base.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Tags:
drone, aérodrome de Hmeimim, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Alexeï Tsygankov, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook