Ecoutez Radio Sputnik
    Elon Musk

    La vérité éclate-elle au grand jour? Musk risque de payer pour un «fake tweet»

    © AFP 2018 Joshua LOTT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
    International
    URL courte
    983

    Les actionnaires de Tesla ont porté plainte contre Elon Musk devant un juge américain, informe Bloomberg. Ils affirment que leurs intérêts ont été lésés par un tweet du fondateur de cette société contenant, selon eux, de fausses informations.

    Elon Musk comparaîtra devant un juge de San-Francisco pour avoir manipulé le prix des actions de Tesla, fait savoir l'agence Bloomberg. Une plainte contre le fondateur de la société a été portée par ses actionnaires à cause d'un tweet publié le 7 août. Selon eux, Elon Musk a diffusé de fausses informations qui ont influencé le prix des actions.

    Le 7 août M.Musk a écrit sur son compte Twitter qu'il avait l'intention de retirer de la bourse la société Tesla et qu'il avait déjà assuré le financement. Cette nouvelle a provoqué la hausse des cours des actions de 11 %, suivie par une baisse de 7%. Néanmoins, selon les actionnaires, il n'y avait aucune preuve que le financement avait été garanti.

    «Étant donné que Musk n'a pas assuré le financement et a publié un communiqué factuellement faux et trompeur[…] les vendeurs à découvert des actions de Tesla ont été obligés de couvrir leurs positions en achetant des actions à des prix artificiellement gonflés […] Évidemment, tous les acheteurs des titres de Tesla ont été lésés», a expliqué Kalman Isaacs, l'un des actionnaires de Tesla.

    Désormais la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine analyse ce tweet afin d'établir si il est conforme à la législation américaine. Auparavant, le bureau de la SEC à San-Francisco avait déjà procédé à la collecte des informations concernant les déclarations publiques de Tesla sur ses objectifs de production et de vente. 

    Lire aussi:

    C’est fini les poissons d’avril: la banqueroute de Tesla plus rapide que prévu
    Tesla quitte la bourse? Elon Musk pourrait être accusé de manipulation boursière
    Tesla aurait espionné ses employés, selon un ancien salarié
    Tags:
    actionnaires, Twitter, Inc, Tesla Motors, Elon Musk, San Francisco, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik