International
URL courte
14386
S'abonner

Un énorme rassemblement a eu lieu ce samedi dans la préfecture japonaise d’Okinawa. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont protesté contre le transfert de la base militaire américaine de Futenma d’une partie de la préfecture à l’autre.

Environ 70.000 personnes ont marqué ce samedi leur opposition au transfert de la base aérienne américaine de Futenma d'une partie à une autre partie de la préfecture d'Okinawa, selon The Japan Times.

Les manifestants ont d'abord honoré, par une prière silencieuse, la mémoire du gouverneur de la préfecture d'Okinawa Takeshi Onaga décédé mercredi d'un cancer. Il souhaitait que cette base américaine soit déplacée en dehors de l'île d'Okinawa, ce qui va à l'encontre de la position du gouvernement japonais lié par des obligations aux États-Unis.

Auparavant, malgré les protestations de la population et de l'administration locale, les autorités centrales du Japon ont déclaré vouloir transférer la base de Futenma dans une autre partie de la préfecture d'Okinawa.

Les participants à la manifestation de ce samedi ont adopté une résolution appelant les autorités centrales à renoncer au transfert de cette base. Selon eux, les militaires américains devraient quitter l'île.

Kiichiro Jahan, gouverneur adjoint d'Okinawa, était présent à ce rassemblement et a annoncé sa volonté de poursuivre la lutte pour le transfert de la base militaire.

Bien qu'elle ne représente que 0,6% du territoire japonais, l'île d'Okinawa abrite 74% des installations militaires américaines et plus de la moitié de toutes les forces américaines déployées au Japon. Selon l'administration de la préfecture, 25.800 militaires américains et 19.000 membres de leurs familles et civils américains se trouvent à Okinawa.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Face au «chantage» gouvernemental, ils préfèrent acheter un faux-vrai pass sanitaire par principe - témoignages
Tags:
États-Unis, Japon, Okinawa, base militaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook