Ecoutez Radio Sputnik
    Le World Trade Center

    Environ 10.000 personnes souffrent de cancer des suites des attentats du 11 septembre

    © AP Photo / David Karp
    International
    URL courte
    20416

    Des milliers de personnes qui ont été exposées à la poussière et à la fumée lors des attentats du 11 septembre 2001 souffrent aujourd’hui de cancers, selon le World Trade Center Health Program. De nouveaux cas ne cessent d’être détectés.

    Différents types de cancer ont été diagnostiqués chez environ 10.000 personnes qui se trouvaient à la proximité du site de les attaques contre le World Trade center du 11 septembre 2001 à New York, informe The New York Post en se référant au World Trade Center Health Program qui procure des services médicaux aux personnes affectées par ces attentats. Cette maladie aurait été provoquée par la poussière et la fumée toxiques émises suite à l'effondrement des deux tours jumelles.

    D'après les données officielles, plus de 1.700 membres des secours arrivés sur place en premiers sont décédés dont 420 des suites d'un cancer.

    «Le 11 septembre est toujours meurtrier. Malheureusement, cette communauté fragile des héros et des survivants diminue jour après jour», déplore John Feal, président de la fondation caritative FealGood.

    Depuis le lancement du programme en 2013, le nombre de cas de cancers chez ceux qui ont été exposés aux conséquences de ces attentats ne cesse d'augmenter. Selon les spécialistes, ayant différentes périodes de latence, les cancers peuvent apparaître plusieurs années après qu'une influence nuisible a été exercée sur la santé. Par ailleurs, l'âge moyen des survivants des attentats du 11 septembre augmente.

    Un nombre d'études épidémiologiques confirment que le risque des cancers de la thyroïde et de la vessie, ainsi que celui du mélanome cutané sont plus élevés chez les secouristes qui sont intervenus sur le site du World Trade Center.

    Lire aussi:

    16 ans plus tard, une nouvelle victime de l’attentat du 11/09 identifiée
    Attentat 9/11: les proches des victimes déterminés à prouver l’implication de Riyad
    Les cancers les plus mortels et ceux dans lesquels on investit le plus
    Tags:
    cancer, attentat, victimes, attentats du 11 septembre 2001, New York, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik