International
URL courte
20682
S'abonner

«Pas de guerre, ni de négociations avec les États-Unis», a déclaré l'ayatollah Ali Khamenei, rejetant ainsi la proposition de mener des négociations directes faite en juillet par Donald Trump.

Le Guide suprême d'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, a affirmé lundi qu'il refusait de négocier avec Donald Trump sur fond de la grave crise qui a de nouveau éclaté entre les deux pays ces derniers mois.

«J'interdis de tenir des pourparlers avec les États-Unis… L'Amérique ne reste jamais fidèle à ses promesses dans les négociations… elle donne juste des mots vides… et ne se retire jamais de ses objectifs de négociations», a déclaré M. Khamenei à la télévision.

Et d'ajouter sur son Twitter en anglais: «Laissez-moi dire à ce propos quelques mots au peuple: Pas de guerre, ni de négociations avec les États-Unis».

Le Président américain, qui dénonce l'accord de 2015, veut rouvrir la négociation et a assuré il y a deux semaines qu'il était prêt à rencontrer les dirigeants iraniens sans pré-conditions afin d'examiner les moyens d'améliorer les relations entre Washington et Téhéran.

Le gouvernement iranien a dénoncé l' «unilatéralisme» de Washington, prédisant par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, que les États-Unis et leurs alliés saoudien et israélien allaient se retrouver «isolés» sur la scène mondiale.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
négociations, Donald Trump, ayatollah Ali Khamenei, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook