International
URL courte
2170
S'abonner

Afin de poursuivre le réchauffement diplomatique sur la péninsule coréenne, la Corée du Nord et la Corée du Sud organiseront un nouveau sommet au mois de septembre à Pyongyang, selon l’agence sud-coréenne Yonhap.

Comme le rapporte l'agence sud-coréenne Yonhap, la Corée du Nord et la Corée du Sud tiendront un nouveau sommet au mois de septembre à Pyongyang. La préparation du sommet aura lieu dans la zone démilitarisée à la frontière de Panmunjom.

Cela est indiqué dans une déclaration conjointe des représentants des deux pays sur les résultats des pourparlers qui ont eu lieu lundi au poste frontière de Panmunjeom.

«Les deux parties ont sérieusement discuté de la mise en œuvre de la Déclaration de Panmunjeom et ont sérieusement débattu des questions qui seront activement discutées lors des négociations», est-il indiqué dans la déclaration conjointe des deux pays.

Le 27 avril, le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant de la RPDC Kim Jong-un se sont rencontrés. Ce fut le premier sommet des dirigeants des deux pays au cours des 10 dernières années. À la suite des pourparlers, une déclaration commune a été signée sur la paix, la prospérité et l'unification de la péninsule coréenne. Séoul et Pyongyang ont confirmé que leur objectif commun était la dénucléarisation de la péninsule coréenne et qu'ils sont également parvenus à un accord sur la poursuite d'un dialogue actif au plus haut niveau.

La deuxième réunion des dirigeants des deux pays a eu lieu à Panmunjeom à la fin du mois de mai de cette année.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Tags:
dénucléarisation, pourparlers, déclaration, sommet, Kim Jong-un, Moon Jae-in, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook