International
URL courte
13531
S'abonner

L’armée gouvernementale syrienne poursuit son offensive contre les terroristes de Daech* dans le gouvernorat de Soueïda. Cette opération dans le sud de la Syrie n’empêche pas les militaires de se préparer à la future bataille d’Idlib, a indiqué à Sputnik le général syrien Rada Ahmed Shariqi.

Idlib est la priorité de l'armée parce que la plus grande concentration de terroristes au monde s'y trouve à présent, a déclaré à Sputnik le général et analyste stratégique militaire syrien Rada Ahmed Shariqi.

«Les forces extérieures qui soutiennent les terroristes vont essayer de leur épargner une fin inévitable. Je suis persuadé que cette bataille décisive aura lieu et que l'armée remportera la victoire», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter qu'après cela, on pourrait parler de la fin de la guerre en Syrie.

«Mais même à la dernière étape de cette guerre, toutes les possibilités seront utilisées pour un règlement pacifique», a souligné le général.

Une source militaire syrienne a annoncé à Sputnik que des avions et des hélicoptères syriens bombardaient massivement les terroristes dans le sud du gouvernorat d'Idlib et dans le nord du gouvernorat de Hama. Des convois de terroristes du Front al-Nosra* qui se dirigeaient vers la ville d'al-Tamanah, dans le nord du gouvernorat de Hama, ont été attaqués. Plusieurs véhicules avec des terroristes à bord et des positions fortifiées de radicaux ont été détruits par des frappes aériennes.

Selon la source, les positions de l'armée syrienne à la ligne de contact avec les terroristes dans le sud-est du gouvernorat d'Idlib sont bien fortifiées. L'armée procède à des frappes contre les terroristes, tout en bombardant leurs voies logistiques et leurs lieux de déploiement.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
bombardement, avion, frappe aérienne, hélicoptères, terrorisme, Front al-Nosra, Sputnik, Rada Ahmed Shariqi, al-Tamanah, Hama, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook