Ecoutez Radio Sputnik
    Les minstres turc et russe des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu et Segueï Lavrov

    Moscou apprécie le refus d’Ankara de se joindre aux sanctions antirusses

    © Sputnik . Vitali Belooussov
    International
    URL courte
    6391

    Moscou apprécie le refus d’Ankara de se joindre aux sanctions antirusses, a déclaré Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse avec son homologue turc. Selon le chef de la diplomatie russe, la Russie et la Turquie ont une politique indépendante.

    Se prononçant ce mardi lors d'une conférence de presse avec son homologue turc, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que Moscou appréciait le refus d'Ankara de se joindre aux sanctions antirusses.

    «Dans le domaine de la politique étrangère, la Russie et la Turquie ont une politique indépendante. Nous apprécions beaucoup le refus de partenaires de se joindre aux sanctions antirusses», a déclaré Sergueï Lavrov.

    Le ministre russe des Affaires étrangères a ajouté que les sanctions américaines, y compris contre la Turquie, sapaient tous les principes du commerce mondial.

    Washington a annoncé mercredi l'imposition de nouvelles sanctions contre Moscou en raison de l'utilisation présumée par la Russie d'armes chimiques dans la ville britannique de Salisbury. Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié les projets de la Maison-Blanche d'introduire de nouvelles sanctions de «collusion entre les États-Unis et le Royaume-Uni» et a promis une réponse symétrique de la part de Moscou.

    Les nouvelles sanctions du fait de «l'utilisation par la Russie d'armes chimiques à Salisbury» entreront en vigueur le 22 août 2018, a annoncé mercredi le Département d'État américain.

    Lire aussi:

    Les sanctions US sapent «les principes du commerce international»
    Les nouvelles sanctions US contre Moscou entrent en vigueur
    Améliorer le comportement de Moscou: Zakharova s’interroge sur le but des sanctions US
    Tags:
    sanctions antirusses, Sergueï Lavrov, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik