Ecoutez Radio Sputnik
    La ville d'Idlib

    Moscou: face aux provocations d’al-Nosra à Idlib, Damas a «tous les droits» de riposter

    © REUTERS / Ammar Abdullah
    International
    URL courte
    1261

    Sur fond d’intensification de l’activité d'al-Nosra dans la province syrienne d’Idlib, le ministre russe des Affaires étrangères a affirmé que Damas se réservait le droit de riposter, conformément aux résolutions onusiennes.

    L'armée syrienne a tous les droits de réprimer l'activité terroriste en Syrie, et notamment celle des membres du Front al-Nosra*, a déclaré le chef de la diplomatie russe.
    Selon Sergueï Lavrov, une situation des plus compliquées règne dans la province d'Idlib, où dominent les terroristes d'al-Nosra*. Leur nombre est estimé par l'Onu à «plusieurs dizaines de milliers», a-t-il ajouté.

    Le chef de la diplomatie russe a expliqué qu'une brève accalmie dans la zone était liée au déploiement des postes d'observation turques, mais que depuis un certain temps les tensions sont à nouveau montées.

    «Nous observons des actes hostiles, tout d'abord de la part du Front al-Nosra: des pilonnages contre les positions de l'armées syrienne, de nombreux drones envoyés en vue de pilonner la base aérienne russe de Hmeimim ainsi que de nombreuses autres actions provocatrices», a indiqué M. Lavrov.

    Dans cette optique, le chef de la diplomatie russe a observé que Damas avait «tous les droits» de riposter aux hostilités sur son sol, conformément à la résolution 2254 de l'Onu.

    Cinq nouveaux drones ont été interceptés le 13 août par les militaires russes près de la base aérienne de Hmeimim, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. Selon le Centre, l'incident n'a pas fait de blessés parmi les militaires ni de dégâts et l'aérodrome militaire de Hmeimim fonctionne normalement.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    L’Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l’attaque des deux pétroliers en mer d’Oman?
    L'ex-Président égyptien Mohamed Morsi est décédé lors d'une comparution au tribunal
    Ce successeur franco-hispano-allemand du Rafale a été dévoilé au Salon du Bourget (images)
    Tags:
    terrorisme, Front al-Nosra, Sergueï Lavrov, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik