International
URL courte
3113
S'abonner

Le pressing et la pharmacie. Depuis plusieurs semaines, la porte-parole du Pentagone Dana White est visée par une enquête après des plaintes déposées contre elle par ses subordonnés.

Aux Etats-Unis, une enquête a été ouverte contre la porte-parole du Pentagone, Dana White, à la suite de plaintes de ses subordonnés qui affirment que White aurait abusé de sa position, comme le rapporte CNN, citant des sources.

Selon ces sources, White aurait forcé ses subordonnés à amener leurs vêtements au nettoyage à sec, à vérifier la documentation et à se rendre à la pharmacie pour aller lui chercher des médicaments.

En outre, elle aurait forcé les employés qui lui ont adressé des plaintes à changer de postes.

Selon la chaîne de télévision, White n'a pas encore été inculpée.

Lire aussi:

Visite du «marché du Ramadan» après le couvre-feu, le maire de Vaulx-en-Velin crée la polémique
«Un jour normal à la Guillotière»: une bagarre à coups de truelle sur un marché sauvage de Lyon – vidéo
Krach du bitcoin: le début de la fin pour la célèbre cryptomonnaie?
François Ruffin espionné par LVMH, Mediapart révèle deux rapports de police
Tags:
enquête, abus de pouvoir, plainte, accusations, Pentagone, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook