Ecoutez Radio Sputnik
    Le chasseur américain F-35

    Pas de F-35 US à la Turquie? Ankara répond

    © AP Photo / Rick Bowmer
    International
    URL courte
    Sanctions US contre la Turquie et conséquences internationales (27)
    27541

    Alors que Washington a reporté la livraison à Ankara de chasseurs F-35 déjà payés, la Turquie a l'intention de prendre des mesures juridiques si les États-Unis tentent d'empêcher la livraison en question, a déclaré la présidence turque.

    La Turquie envisage de mettre en œuvre des mesures juridiques dans le cas où les États-Unis essaient d'empêcher la livraison des chasseurs américains F-35 construits dans le cadre du programme commun, a annoncé le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, lors d'une conférence de presse à Ankara.

    «Mais si cela est nécessaire, nous devrons nous tourner vers des mesures juridiques», a-t-il dit.

    Ibrahim Kalin a en outre ajouté que «la Turquie n'est pas seulement un pays qui achète des F-35», mais qui participe également à ce projet. Qui plus est, des pilotes turques étaient d'ores et déjà en train de suivre des formations appropriées afin d'apprendre à piloter ces appareils, a-t-il souligné.

    Cependant, la partie turque espère que la situation ne va pas empirer et qu'Ankara ne sera pas obligée de recourir à des mesures juridiques, a-t-il conclu.

    Le texte du budget de la Défense américaine pour l'année 2019, signé lundi par le Président Trump, indique que les États-Unis mettent fin à la coopération avec la Turquie dans le cadre du programme conjoint sur la construction des chasseurs F-35.

    Selon le quotidien Hürriyet Daily News, la force aérienne turque aurait dû recevoir 100 F-35 pour un montant de 11 milliards de dollars, dont 800 millions ont déjà été versés aux États-Unis.

    Pourtant, après l'adoption du budget, Washington a reporté la livraison de deux chasseurs déjà construits. Les pilotes turcs qui suivaient une formation aux États-Unis sont rentrés en Turquie tandis que les avions sont restés sur la base aérienne de Luke, dans l'Arizona.

    La question de savoir si Washington et Ankara reprendront la coopération dans ce domaine sera réglée après que le Pentagone publiera dans trois mois un rapport sur les relations turco-américaines. Le rapport devrait évaluer la participation de la Turquie au programme du F-35 ainsi que les risques que poserait l'achat du système de défense antimissile russe S-400 par ce pays.

    Dossier:
    Sanctions US contre la Turquie et conséquences internationales (27)

    Lire aussi:

    La Turquie précise quelle sera sa réaction si les USA refusent de lui livrer des F-35
    Avenir incertain pour le F-35 en Turquie mais pas pour les pilotes turcs
    Y aura-t-il des F-35 sans Ankara? Un ex-militaire turc fait part de ses doutes
    Tags:
    livraisons, chasseur, F-35A, Ibrahim Kalin, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik