Ecoutez Radio Sputnik
    Le viaduc Morandi de Gênes

    Après le viaduc de Gênes, deux autres ponts du même architecte risquent de s’effondrer

    © Photo. Ilaria/twitter
    International
    URL courte
    Effondrement d’un viaduc en Italie (17)
    28611

    Le viaduc de Gênes, dont l’effondrement a fait mardi au moins 38 morts, ne serait que le premier de plusieurs ponts construits par le même architecte qui risquent de s’écrouler, d’après l’ingénieur génois Antonio Brencich.

    Deux autres ponts conçus par l’architecte Riccardo Morandi pourraient s’effondrer en raison d’erreurs d’ingénierie, a déclaré à Sputnik Antonio Brencich, professeur agrégé en structures de béton à la faculté d’ingénierie de Gênes.

    «L’architecte a créé trois ponts de ce type avant de s’arrêter après la détection d’erreurs de construction. Il y avait un seul pont pareil en Italie. Deux autres se trouvent en Libye et au Venezuela, sur le lac Maracaibo. Ce pont pose beaucoup de problèmes et ils ont discuté de sa démolition en raison de défaillances techniques», a indiqué l’ingénieur.

    Selon lui, la cause principale de l’effondrement du pont de Gênes, qui a entraîné la mort d’au moins 38 personnes, est l’usure des matériaux.

    «L’une des principales causes est que les ponts de ce type souffrent d’une détérioration très rapide des matériaux […]. Quand un effondrement soudain se produit, c’est que les câbles en acier qui tiennent l’ensemble de la structure se sont rompus. Il y a un problème avec l’acier. Les pylônes se sont effondrés parce que les câbles n’ont pas tenu. La structure entière était vulnérable», a-t-il ajouté.

    Une section du pont Morandi, sur l'autoroute A10, s'est écroulée mardi matin lorsqu'un orage était en train de s'abattre sur la ville de Gênes, dans le nord-ouest de l'Italie. La police italienne a annoncé mercredi que la catastrophe avait fait au moins 38 morts et 16 blessés, plusieurs personnes étant à ce stade toujours portées disparues.

    D’après l’expert, l’orage ne pouvait pas être à l’origine de l’effondrement.

    «C’est absurde, il n’y a pas eu d’éclair, c’était une décharge électrique provoquée par la chute des débris sur les voies ferrées. Les gens ont décidé que c’était un éclair. Mais la foudre, le vent ou la pluie n’ont pas d’effet sur ce type de ponts», a précisé M.Brencich.

    Effondrement d’un pont à Gênes
    © Sputnik .
    Effondrement d’un pont à Gênes
    Dossier:
    Effondrement d’un viaduc en Italie (17)

    Lire aussi:

    Les infrastructures vieillissantes sont «un problème commun pour l’ensemble de l’Europe»
    L'effondrement du viaduc à Gênes aurait fait au moins 38 morts
    Le bilan humain grimpe à Gênes après l’effondrement du pont Morandi
    Tags:
    viaduc, effondrement, pont, Riccardo Morandi, Antonio Brencich, lac Maracaibo, Gênes, Venezuela, Libye, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik