Ecoutez Radio Sputnik
    top secret

    Trump a privé d’accès aux informations secrètes l’ex-chef de la CIA John Brennan

    CC BY-SA 2.0 / Dennis Skley
    International
    URL courte
    2210

    Le Président américain a résilié l'accès de l'ex-chef de la CIA John Brennan aux informations secrètes, a fait savoir la Maison-Blanche, indiquant que Donald Trump avait pris cette décision afin de l'empêcher de «mettre à profit des informations secrètes pour réaliser des attaques politiques».

    Donald Trump a résilié l'accès aux informations secrètes de John Brennan, ancien directeur de la CIA, a déclaré ce mercredi Sarah Sanders, porte-parole de la Maison-Blanche. Elle a fait remarquer que le Président avait pris cette décision afin de prévenir toute fuite de données secrètes.

    «Cet accès semble surtout inapproprié lorsque des fonctionnaires quittent un poste à responsabilités et cherchent à mettre à profit des informations secrètes pour réaliser des attaques politiques», a-t-elle indiqué.

    Elle a rappelé que les anciens directeurs de la CIA possédaient l'accès aux informations secrètes afin de pouvoir conseiller leurs successeurs si nécessaire.

    Sarah Sanders a fait remarquer que Donald Trump envisageait également de résilier l'accès à ces informations de l'ancien directeur du Bureau fédéral d'enquête (FBI) James Comey, son adjoint Andrew McCabe, l'ex-directeur du renseignement américain James Clapper, l'ancien directeur de la CIA Michael Hayden, l'ex-conseillère de Barack Obama à la sécurité nationale Susan Rice, ainsi que l'ex-Procureur général Sally Yates.

    Le sénateur américain Rand Paul estime que John Brennan pourrait divulguer des informations secrètes en contrepartie d'un avantage financier.

    «John Brennan monétise-t-il son accès aux documents secrets? John Brennan ne gagne-t-il pas des millions de dollars en divulguant des secrets aux médias avec ses attaques contre Trump?», a-t-il écrit sur sa page Twitter.

    John Brennan a été conseiller du Président démocrate Barack Obama pour les problèmes de terrorisme avant d'être nommé à la tête de la CIA, de 2013 à 2017. Il a quitté son poste le 20 janvier 2017, le jour de l'investiture de Donald Trump.

    Depuis, les deux hommes échangent régulièrement des piques, voire de graves accusations. Ainsi, John Brennan a pratiquement accusé le Président de trahison en affirmant que lors du sommet à Helsinki le locataire de la Maison-Blanche s'était trouvé sous le contrôle du chef de l'État russe.

    Lire aussi:

    Aéroports européens: vers un scénario catastrophe dans 20 ans?
    Maison-Blanche: toujours aucune preuve de «complot» entre Trump et Moscou
    Ces propos de Trump qui ont plongé la Maison-Blanche dans l’obscurité (vidéo)
    Tags:
    accusations, secret, interdiction d'accès, FBI, CIA, présidence américaine, Sarah Huckabee Sanders, Rand Paul, John Brennan, Sally Yates, Susan Rice, Barack Obama, Michael Hayden, James Clapper, Andrew McCabe, James Comey, Donald Trump, Helsinki, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik