Ecoutez Radio Sputnik
    Drone chinois Wing Loong II

    Des drones secrets repérés dans un aérodrome chinois (photos)

    © Sputnik . Sergey Mamontov
    International
    URL courte
    8530

    Des drones inconnus déployés sur un aérodrome chinois ont été photographiés par un satellite. Il s’agirait d’une présentation des appareils non-habités les plus avancés, notamment d’un projet de drone hypersonique de Pékin, suppose l’expert militaire Youri Lyamine.

    Une image de drones d'une conception inhabituelle, faite par un satellite, est apparue sur le Net.

    Selon l'expert militaire Youri Lyamine, interrogé par le journal russe Rossiyskaya Gazeta, le cliché montre la base aérienne chinoise de Malan dans la Région autonome ouïghoure du Xinjiang, où la 178e brigade des drones de la Force aérienne de l'Armée populaire de libération est déployée.

    Un satellite aurait enregistré une présentation des engins les plus avancés organisée pour des dirigeants chinois, estime M.Lyamine.

    «Les deux plus grands appareils en bas de la photo semblent être le drone de combat Wing Loong II du Chengdu Aircraft Industry Group et le drone à réaction Xianglong fabriqué par la Guizhou Aircraft Industry Corporation», a expliqué l'expert.

    Il est plus difficile d'identifier le groupe de petits appareils en haut de l'image.

    «Peut-être, ce sont des versions du drone BZK-005 élaboré par l'Université d'aéronautique et d'astronautique de Pékin en coopération avec le Harbin Aircraft Industry Group et du drone CH-3 de la Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine», a-t-il ajouté.

    Mais l'exemplaire le plus intéressant est un appareil inconnu au centre de la photo. M.Lyamine est embarrassé pour dire exactement de quoi il s'agit.

    «Ce serait un démonstrateur des technologies d'un drone hypersonique ou de quelque chose comme ça. Mais sans des images plus claires, c'est difficile de préciser les fonctions de ce mystérieux appareil», explique M.Lyamine.

    ​Il a indiqué que Pékin investissait beaucoup dans le développement des drones. De nombreuses entreprises de l'industrie militaire travaillent sur ces projets.

    «Ainsi, dans les années à venir, on peut attendre beaucoup de surprises de leur part», a conclu l'expert.

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    «C’est une réforme pour la précarité»: la bourde de la ministre du Travail
    Tags:
    photo, satellite, aérodrome, drone, Wing-Loong II, Armée populaire de libération (APL) chinoise, région autonome ouïghoure du Xinjiang, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik