International
URL courte
5402
S'abonner

Le commandant de la flotte russe du Nord, l’amiral Nikolaï Evmenov, en visite en Algérie depuis mardi, s’est entretenu jeudi avec le commandant de la Marine du pays Mohamed Larbi Haouli. Selon le service de presse de la flotte russe, des missions navales conjointes ont été au centre des discussions.

Les opérations réalisées par les navires de la flotte russe du Nord et des missions conjointes russo-algériennes ont été jeudi parmi les sujets évoqués par le commandant de la flotte russe du Nord, l’amiral Nikolaï Evmenov, en visite en Algérie depuis le 14 août, et le commandant de la Marine du pays Mohamed Larbi Haouli, a annoncé le service de presse de la flotte du Nord.

Pendant la rencontre, l’amiral Evmenov a remercié les dirigeants algériens qui avaient permis à un groupe naval de la flotte du Nord, comprenant le destroyer Severomorsk et le croiseur lance-missiles Marchal Oustinov (Maréchal Oustinov), de faire une escale à Alger. La discussion s’est déroulée en présence du chargé d’affaires de la Fédération de Russie en Algérie, Oleg Routskov.

Le Severomorsk et le Marchal Oustinov, qui ont quitté leur base à Severomorsk le 5 juillet dernier, se trouvent à Alger depuis mercredi. 

Ils ont déjà parcouru une distance de plus de 6.300 milles nautiques et ont représenté la flotte du Nord lors du Défilé naval principal russe à Kronstadt, aux environs de Saint-Pétersbourg. Ils ont également participé à des manœuvres en mer Baltique engageant des navires des flottes russes de la Baltique et de la mer Noire, avant de poursuivre leurs exercices dans l’Atlantique.

Pendant le séjour des navires russes à Alger qui durera jusqu’à dimanche, les membres d’équipage du Severomorsk et du Marchal Oustinov participeront à un match de football amical avec des marins algériens, prendront connaissance des curiosités d’Alger et se rendront au musée archéologique de Tipasa.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Tags:
négociations, Severomorsk (grand bâtiment anti-sous-marin), Maréchal Oustinov (croiseur lance-missiles), Marine algérienne, Oleg Routskov, Mohamed Larbi Haouli, Nikolaï Evmenov, Alger, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook