International
URL courte
4213814
S'abonner

Le Pentagone soupçonne que la Chine entraîne son armée à mener des frappes contre les États-Unis et ses alliés, selon un rapport sur l’état des forces armées chinoises en 2018.

Selon un nouveau rapport du Pentagone, la Chine développe activement son dispositif de bombardiers stratégiques et entraîne «probablement» des pilotes à accomplir des missions visant les États-Unis.

«Au cours des trois dernières années, l'Armée populaire de libération (APL) a rapidement étendu la couverture des opérations militaires de surface, acquérant de l'expérience dans des zones maritimes stratégiquement importantes et enseignant aux forces armées à attaquer les États-Unis et leurs alliés», indique le rapport.

L'«Annual Report on Military and Security Developments Involving the People's Republic of China» (Rapport annuel sur les développements militaires et sécuritaires impliquant la République populaire de Chine) est un rapport du gouvernement américain mandaté par le Congrès, qui détaille les développements militaires chinois de l'année précédente.

Le rapport de cette année affirme également que la Chine entend mettre en œuvre des programmes d'armement nucléaire sur ses bombardiers à longue portée, affirmant qu'une «mission nucléaire» a été «à nouveau confiée» à  l'armée de l'air chinoise.

«Le déploiement et l'intégration de bombardiers à capacité nucléaire fourniraient la première fois à la Chine une "triade" nucléaire de vecteurs dispersés sur terre, dans la mer et dans l'air», poursuit le rapport.

Au début de l'année 2018, les États-Unis avaient publié une nouvelle stratégie de Défense, où «les compétitions stratégiques à long terme avec la Chine» avaient été définies comme l'un des principaux défis de l'armée américaine.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Tags:
entraînements, bombardier, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook