Ecoutez Radio Sputnik
    Tir de missile Kinjal

    Le Pentagone aurait commandé un missile hypersonique analogue au Kinjal russe

    Ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    9124

    L’armée de l’air américaine a commandé à Lockheed Martin la conception d’un prototype de missile hypersonique aérobalistique, selon Defense News.

    Lockheed Martin va concevoir un prototype d'arme hypersonique (Air-Launched Rapid Response Weapon) pour l'armée de l'air américaine, a annoncé Defense News.

    Bien que les conditions définitives n'aient pas encore été établies, le contrat pourrait s'élever jusqu'à 480 millions de dollars.

    La date butoir pour le développement d'un prototype volant du ARRW est 2021. La même date concerne également un missile hypersonique HCSW (Hypersonic Conventional Strike Weapon) que Lockheed Martin développe aux termes d'un contrat d'un montant de 928 millions de dollars signé en avril.

    L'ARRW devra utiliser les technologies dernier cri développées par l'Air Force et l'Agence de projets de recherche avancée de la Défense (DARPA).

    Vladimir Poutine a présenté le système aérien de précision Kinjal et d'autres armes russes sophistiquées le 1er mars 2018, dans son message annuel au parlement. Selon le Président russe, ce missile hypersonique capable d'atteindre la vitesse de Mach 10 (soit dix fois la vitesse du son) peut déjouer tous les systèmes de défense anti-aérienne et anti-missiles actuels, pouvant transporter des ogives nucléaires ou conventionnelles sur une distance de plus de 2.000 km.

    Pour l'heure le développement de missiles aérobalistiques est mené, outre par la Russie et les États-Unis, par Israël (Rampage) et la Chine (CH-AS-X-13).

    Lire aussi:

    La Défense russe publie une vidéo de tirs de missiles hypersoniques Kinjal
    Armes hypersoniques: le Pentagone serait alarmé par son retard sur la Russie et la Chine
    Le missile hypersonique russe Kinjal poursuit-il ses tests avec succès?
    Tags:
    missiles hypersoniques, DARPA, Lockheed Martin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik