Ecoutez Radio Sputnik
    North Korean leader Kim Jong Un looks through a pair of binoculars as he guides a flight drill for the inspection of airmen of the Korean People's Army (KPA)

    La réponse de Kim Jong-un aux tentatives «d’étouffer le peuple coréen»

    © REUTERS / KCNA
    International
    URL courte
    5351

    Le leader nord-coréen a déclaré que la construction du complexe touristique de Wonsan-Kalma était une réponse à ceux qui tentaient «d’étouffer le peuple coréen».

    Vladimir Poutine
    © Sputnik . Michael Klimentyev
    La construction du complexe touristique de Wonsan-Kalma est une réponse sérieuse aux forces qui tentent d'étouffer le peuple coréen avec des sanctions et un embargo. C'est ce qui a été déclaré par le dirigeant suprême de la Corée du Nord Kim Jong-un, rapportent les médias nord-coréens.

    Selon lui, la création d'une zone touristique côtière dans une période si difficile pour le pays deviendra «une nouvelle démonstration de l'unité du Parti, de l'armée et du peuple pour le monde entier». Le dirigeant nord-coréen a également noté que le complexe lui-même serait un merveilleux cadeau pour la population du pays.

    Au début du mois de juin, l'agence Bloomberg, en se référant au journal Donga Ilbo, avait écrit que lors de la rencontre avec le Président américain, Kim Yong-chol, vice-président du comité central du Parti des travailleurs de Corée, avait demandé aux USA d'investir dans le tourisme nord-coréen en échange de la dénucléarisation.

    Selon le journal sud-coréen, qui fait référence à un fonctionnaire ayant gardé l'anonymat, Kim Yong-chol a plus particulièrement mentionné la zone littorale de Wonsan-Kalma et la station de ski de Masikryong.

    Lire aussi:

    Pyongyang aurait demandé à Trump d’investir dans le tourisme
    Un représentant de Pyongyang arrive à New-York pour préparer le sommet entre Kim et Trump
    Pour la première fois, Kim Jong-un n'accueille pas Mike Pompeo
    Tags:
    peuple, réponse, tourisme, Kim Jong-un, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik