Ecoutez Radio Sputnik
    Des iPhone

    Les détaillants turcs suivent Erdogan dans son boycott annoncé d’Apple

    © Sputnik . Valeriy Melnikov
    International
    URL courte
    Sanctions US contre la Turquie et conséquences internationales (27)
    11310

    Répondant à l’appel de Recep Tayyip Erdogan à boycotter les produits américains, les détaillants annulent massivement les commandes d’iPhone et d’autres articles signés Apple.

    De gros revendeurs turcs ont arrêté la saisie des commandes de smartphones de la marque à la pomme suite à la dégradation des relations entre la Turquie et les États-Unis, relate le journal Hürriyet.

    Le magasin en ligne Dogubank, l'un des plus gros importateurs de matériel électronique d'Istanbul, a annulé les commandes déjà passées de livraisons d'iPhone pour octobre et novembre 2018, pour un montant de près de 50 millions de dollars.

    Plusieurs autres détaillants ont renoncé à recevoir des commandes non seulement concernant les smartphones Apple mais aussi sur d'autres produits électroniques américains.

    Le 14 août, le Président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les États-Unis menaient une guerre économique contre la Turquie. Il a annoncé que son pays allait «boycotter» les appareils électroniques américains en riposte aux sanctions de Washington contre son pays. «S'ils ont des iPhone, de l'autre côté il y a des Samsung», a lancé le chef de l'État. La Turquie elle-même fabrique des smartphones Vestel.

    ​Plusieurs Turcs ont répondu à cet appel de leur Président en publiant sur le Net des vidéos dans lesquelles ils détruisaient des smartphones Apple.

    Dossier:
    Sanctions US contre la Turquie et conséquences internationales (27)

    Lire aussi:

    Le «pire cauchemar d’Apple» devenu réalité
    Les nouveaux iPhone rebaptisés à la veille de leur présentation?
    Ralentissement délibéré des iPhone: Apple pourrait perdre 10 milliards de dollars
    Tags:
    guerre commerciale, sanctions, boycott, iPhone, Apple, Recep Tayyip Erdogan, États-Unis, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik