Ecoutez Radio Sputnik
    Le chasseur américain F-35

    Avenir incertain pour le F-35 en Turquie mais pas pour les pilotes turcs

    © AP Photo / Rick Bowmer
    International
    URL courte
    517

    Être ou ne pas être pour le F-35 en Turquie? Ce conflit turco-américain prend des allures d'œuvre shakespearienne car Washington vient de reporter la livraison à Ankara des F-35 pourtant déjà payés. Selon l’agence Anadolu, la base américaine de Luke poursuivra néanmoins la formation des pilotes turcs pour les F-35 jusqu’à nouvel ordre du Pentagone.

    La formation du personnel des chasseurs de cinquième génération F-35 turcs sur la base aérienne américaine de Luke se poursuivra jusqu'à ce que le rapport du ministère américain de la Défense soit soumis au Congrès, selon l'agence Anadolu qui fait référence à la déclaration du Joint Programme Office (JPO) gérant actuellement le programme des chasseurs.

    «Le JPO du programme F-35 soutient l'exigence de soumettre au Congrès un rapport sur l'état des relations entre les États-Unis et la Turquie, spécifié dans la loi sur le financement du département américain de la Défense pour l'année financière 2019… La formation du personnel des F-35 turcs sur la base aérienne Luke se poursuivra jusqu'à ce que jusqu'à ce qu'un rapport du ministère américain de la Défense sur le F-35, exigé par la loi sur le financement du ministère, ne soit soumis au Congrès et que de nouvelles actions ne soient entreprises», indique le communiqué du JPO.

    La Turquie a l'intention d'acheter au moins 100 F-35 Lightining II. L'achat est effectué dans le cadre du programme de développement multinational F-35 sous l'égide des États-Unis, auquel Ankara a adhéré en 2002.

    Le 13 juillet, le Président Trump a signé le texte du budget de la Défense américaine pour l'année 2019, qui indiquait que Washington mettait fin à la coopération avec la Turquie dans le cadre du programme conjoint sur la construction des chasseurs F-35. La partie turque, qui aurait dû recevoir 100 F-35 pour un montant de 11 milliards de dollars, envisage de mettre en œuvre des mesures juridiques dans le cas où les États-Unis essayeraient d'empêcher la livraison de ces avions, a annoncé le 15 juillet le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin. 

    Lire aussi:

    Washington reporte la livraison à Ankara de deux F-35 déjà payés
    Quels sont les risques pour les acheteurs du F-35 américain?
    La date de la fourniture des premiers F-35 à Ankara désormais connue
    Tags:
    entraînements, formation, F-35 Lightning II, États-Unis, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik